Tunisie : la situation épidémiologique “reste critique”, malgré une relative baisse du nombre de cas positifs, selon un scientifique tunisien

0
129

La situation épidémiologique “reste critique” en Tunisie, malgré une relative baisse du nombre de cas positifs, a déclaré dimanche Amanallah Messaadi, membre du Comité scientifique tunisien de lutte contre la COVID-19, cité par la presse locale.

On est loin de pouvoir parler d’une amélioration, malgré une relative baisse du nombre de cas positifs, a-t-il dit à l’agence Tunis Afrique Presse (TAP).

Le scientifique tunisien a ajouté qu’au cours de la semaine écoulée, 800 nouvelles contaminations avaient été détectées sur 100.000 habitants, ce qui représente, selon lui, un indicateur “assez élevé”.

Les conséquences des regroupements familiaux, lors de la récente fête de l’Aïd al-Fitr, seront visibles et évaluées dans quinze jours, soit la semaine prochaine, a fait remarquer M. Messaadi.

D’après des analyses du ministère tunisien de la Santé, la courbe épidémiologique du pays a observé un pic à la fin du mois de juin : le taux d’incidence est ainsi passé de 37%, pendant la période du pic, à 25,9% le 30 juillet.

“L’objectif est de ramener ce chiffre (le taux d’incidence) à 5%”, a espère M. Messaadi.

D’après lui, une certaine amélioration serait attendue au cours de la deuxième quinzaine du mois d’août avec l’intensification du processus de vaccination.

Le dernier bilan épidémiologique de la Tunisie fait état de 3.316 nouvelles contaminations à la COVID-19 et 172 décès supplémentaires liés à la maladie, a annoncé dimanche le ministère de la Santé.

Ainsi, depuis le 2 mars 2020, la Tunisie comptait un total de 592.881 cas confirmés et 19.858 décès dus au coronavirus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here