Togo/Economie : les investissements publics en nette progression en 2020

0
195

Le ratio dépenses d’investissement – recettes budgétaires au Togo connaît une importante évolution malgré les effets néfastes de la crise sanitaire sur les économies.

En effet, selon les statistiques publiées par la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), la part des dépenses d’investissement public dans le Produit Intérieur Brut (PIB) effectuées en 2020 a atteint 444 milliards FCFA. Cette proportion représente 48,01% des recettes budgétaires estimées à 926 milliards FCFA,  y compris les dons.

Une tendance haussière par rapport à l’année précédente où seulement 234,7 milliards FCFA avaient été consacrés aux besoins d’investissement budgétisés soit 28,5% des 822 milliards FCFA de recettes et dons collectés.

Avec cette performance en 2020, le Togo se classe au quatrième rang des économies de l’UEMOA qui affectent une part importante de leurs recettes budgétaires aux investissements publics.

Cette performance est due essentiellement à la réduction du train de vie de l’État, l’augmentation de la part du budget allouée aux secteurs sociaux et la résilience économique en période de crise sanitaire.

Pour les investissements directs étrangers (IDE), ils ont également connu au cours de la même année une hausse significative de 85 %. En témoigne le « Rapport 2021 sur l’investissement dans le monde » de la Conférence des Nations-unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Les IDE dans l’économie togolaise sont passés de 191 milliards FCFA (346 millions de dollars US) en 2019 à 352,5 milliards FCFA soit 639 millions de dollars US en 2020.

Ce bond spectaculaire est porté par des investissements privés dans les secteurs porteurs notamment la cimenterie, l’énergie et tout récemment par la mise en place de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here