Sénégal : Le président Macky Sall inaugure la troisième usine de traitement d’eau potable à Keur Momar Sarr construite avec le soutien de la Banque africaine de développement

0
224

Le président du Sénégal, Macky Sall, a inauguré le 10 juillet 2021, la troisième usine de traitement d’eau potable construite à Keur Momar Sarr (KMS 3), dans le département de Louga, au nord-ouest du pays avec le soutien de plusieurs partenaires dont le Groupe de la Banque africaine de développement.

Projet phare du Plan Sénégal émergent, la troisième usine de traitement d’eau potable de Keur Momar Sarr (KMS 3) vise à accompagner le développement démographique et économique du Sénégal. L’usine permettra de fournir de l’eau potable, durable et équitable à la région de Dakar. Il permettra notamment d’augmenter la production d’eau destinée à la capitale sénégalaise et sa région, facilitera l’extension du réseau de distribution, et permettra de consolider la régulation du secteur de l’eau au Sénégal et renforcer les capacités des acteurs.

L’usine dispose d’une capacité de production de 200 000 mètres cube d’eau potable par jour, grâce notamment au renforcement du surpresseur installé dans la ville voisine de Mékhé, contribuant ainsi à satisfaire la demande en eau potable de la capitale sénégalaise et des localités situées le long de la conduite principale.

Ce projet financé à hauteur de 433 millions d’euros (284 milliards de FCFA) a été soutenu par plusieurs partenaires techniques et financiers. Il s’agit notamment de la Banque africaine de développement, de l’Agence française de développement, de la Banque européenne d’investissement, de la Banque islamique de développement et de la Banque mondiale.

La Banque africaine de développement a apporté un appui de 65 millions d’euros qui a permis de financer une partie de la conduite de transport d’eau potable de Keur Momar Sarr jusqu’à Dakar, sur un linéaire de vingt kilomètres. Le soutien de la Banque a également permis de construire trois réservoirs de stockage d’une capacité de 2 500 mètres cube d’eau, 92 kilomètres de réseaux de distribution et de réaliser 70 000 branchements sociaux au profit des ménages. Elle a aussi permis la mise en œuvre d’un programme d’information, éducation et communication pour accompagner les populations affectées par le projet. La contribution de la Banque africaine de développement a aussi intégré la mise en place d’infrastructures socio-économiques pour permettre aux populations de la zone d’intervention du projet de développer des activités génératrices de revenus.

Le président Macky Sall s’est réjoui de la construction d’infrastructures aussi modernes et importantes qui permettront aux populations de Dakar et des zones environnantes d’avoir un meilleur accès à l’eau potable. Il a surtout remercié l’ensemble des partenaires techniques et financiers qui ont contribué au financement du projet pour leur soutien constant au Sénégal, dans un secteur aussi important et sensible que celui de l’eau.

L’ambassadeur de France au Sénégal, Philippe Lalliot, au nom des partenaires techniques et financiers, tous représentés à la cérémonie, a réitéré la disponibilité des partenaires à prendre part au développement du pays à travers l’appui au Plan Sénégal émergent.

Hatem Fellah, responsable pays par intérim de la Banque au Sénégal et Mahécor Ndiaye, ingénieur eau et assainissement principal ont représenté la Banque africaine de développement à cette cérémonie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here