Retour sur la crise en Guinée…

0
100

OPINION. À propos de la crise en Guinée et des mesures d’exclusion prises à l’encontre du nouveau pouvoir, l’Union Africaine et la CEDEAO sont en train de commettre la grave erreur de s’attaquer au simple symptôme de la maladie ( coup d’état) et non à la cause profonde même de la pathologie que sont les multiples modifications de constitution ça et là sur le continent noir en vue de légitimer des 3e mandats illégaux.

Elles ont refusé en amont de nommer le mal par son nom pour pouvoir guérir cette Afrique malade de sa malgouvernance. Elles sont devenues elles-mêmes promotrices des présidences conquises par fraude ou par falsification et génératrices de grandes frustrations dans les casernes militaires.

Ces organisations continentales ou régionales africaines ne résolvent plus aucun problème parce que la plupart de ceux qui les dirigent constituent eux-mêmes LE problème.

Par Germain Nzinga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here