Rentrée gouvernementale : Apporter des réponses urgentes aux préoccupations essentielles des Burkinabè, selon le Président du Faso

0
122
Le Président Roch Marc Christian Kaboré

Le gouvernement a effectué ce mercredi 8 septembre 2021 sa rentrée, à la présidence du Faso. L’exécutif renoue ainsi avec les travaux de l’hebdomadaire Conseil des ministres suspendus durant le mois d’août. Les activités gouvernementales reprennent donc avec plus d’intensité.

Pour le Président du Faso, Son Excellence Roch Marc Christian Kaboré, cette reprise permettra au gouvernement, de travailler d’arrache-pied, pour apporter des réponses aux préoccupations pressantes des Burkinabè.

Ce mercredi 08 septembre 2021, les membres du gouvernement, arrivent hâtivement au palais de Kossyam, les bras chargés de dossiers. L’ambiance ordinaire des jours du traditionnel conseil des ministres reprend du service. C’est la reprise des activités du reste jamais suspendues durant ce mois d’août.

La session est présidée par le Chef de l’Etat, pour qui le mois d’août n’a pas été du tout repos. « Déjà, je dois vous dire que je n’ai pas pris de congé. Vous êtes Burkinabè comme tout le monde, vous avez vu la situation au mois d’août, donc en tant que président du Faso, il m’était impossible de prendre des vacances dans ce contexte », a-t-il confié à la presse.

Pour cette rentrée, plusieurs grands dossiers attendent les membres du gouvernement. En plus de la question sécuritaire, il y a la question de la vie chère, des logements sociaux, les problèmes fonciers. Mais le président du Faso se veut rassurant. Roch Marc Christian Kaboré note que « l’équipe gouvernementale est engagée à trouver l’ensemble des solutions qui permettront aux Burkinabè de vivre dans une certaine sérénité» .

Outre ces dossiers susmentionnés, il y a la préparation du budget 2022 et de la conférence sur le financement du PNDES II. « Le gouvernement doit s’atteler également à la préparation du Plan national de développement économique et social (PNDES) en sa deuxième phase, pour que d’ici le mois de novembre, nous puissions le soumettre aux partenaires pour le développement », précise le Président du Faso.

Le Premier ministre, arrivé quelques minutes avant, s’est réjoui de retrouver l’équipe gouvernementale pour poursuivre avec plus de détermination, la mise en œuvre des grands chantiers de l’agenda du Chef de l’Etat.

Pour Christophe Joseph Marie Dabiré, ce dernier trimestre de l’année 2021 sera consacré à la mise en œuvre de ces promesses présidentielles.

« Nous allons travailler à faire en sorte que dans le dernier trimestre de 2021, nous puissions engager les grandes réformes que le Président du Faso a annoncées lors de sa campagne présidentielle et lors de son investiture » a indiqué Christophe Joseph Marie Dabiré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here