RDC : des choses que je ne comprends pas…

0
165

COUP DE GUEULE. Ce matin de jeudi 25 novembre 2021 à l’aéroport international de Ndjili, le gouvernement congolais a déroulé le tapis rouge au président rwandais pourtant accusé par maints rapports d’être à la base du chaos congolais depuis 1997 et dont les troupes militaires ont tout récemment encore fait l’incursion à Rutsuru pour semer morts et désolations.

On a beau invoquer le noble motif de sa participation dans la capitale congolaise au Forum sur l’élimination des violences contre les femmes, il ne reste pas moins vrai qu’en langage militaire, lorsqu’après une confrontation de deux armées, le général du camp adverse se permet de se pavaner librement dans ton camp, il faut en déduire que tu vis désormais en territoire CONQUIS. Le docteur Dénis Mukwege nous a abondamment expliqué de quelle manière les viols sur des centaines de milliers des femmes congolaises sont devenus une arme de guerre et de soumission usée par l’armée de ce dirigeant.

Lui dérouler un tapis rouge dans pareilles circonstances sous prétexte de venir débattre pas sur n’importe quel thème que celui aussi très sensible des violences faites aux femmes jette un grand trouble dans les cœurs et les esprits des congolaises et des congolais fort meurtris dans leur orgueil patriotique. Rendre indûment de tels honneurs au FOSSOYEUR du Congo de Kasavubu dépasse mon entendement et le bon sens du commun de mortel.

Disons-nous franchement la vérité : depuis le début de ce troisième millénaire, il se passe dans mon pays des choses absurdes que je ne comprends point et que que je ne comprendrai sûrement JAMAIS…

Par Germain Nzinga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here