RDC: Bank Of Africa s’attaque à la transformation digitale

0
1140
BOA RDC

Soucieux de rester innovant dans un marché concurrentiel en permanente évolution, Bank Of Africa (BOA), majoritairement détenu par BMCE Bank, la 3ème banque privée au Maroc, n’est pas restée indifférente à la transformation digitale qui s’impose au secteur bancaire.

Bank Of Africa en République démocratique du Congo (BOA-RDC), par exemple, met toute son ardeur actuellement à expliquer sa stratégie digitale à sa clientèle afin notamment d’enhardir de nombreux collaborateurs qui se sentent dépassés par les nouveaux défis imposés par cette révolution digitale.

Arrivée en 18ème position en 2010, BOA-RDC se place aujourd’hui dans le Top 10 des banques en RDC et ambitionne d’être comptée dans le top 3 dans les cinq prochaines années. Cet objectif ne peut être atteint sans embrasser une transformation digitale qui permettra aux clients, notamment aux entreprises, de construire une relation plus simple avec les banques leur permettant de mieux se concentrer sur leurs affaires, selon les responsables de cette banque.

Grâce au lancement de BOAweb, un système d’internet banking, BOA tente de se repositionner sur le marché afin de répondre aux nouveaux usages induits par le digital, et décide de revoir sa gouvernance en mettant le client au centre de sa chaîne de valeurs.

“Le digital donne plus de pouvoir, plus d’autonomie et plus de liberté au client, qui maîtrise ainsi beaucoup mieux sa relation avec sa banque”, a expliqué à la MAP, Jamal Ameziane, directeur général de BOA-RDC.

Face à la disruption du marché induite par la présence en force de nouveaux acteurs, BOA-RDC semble résolue à repenser son modèle pour faire face à cette concurrence. Ainsi, en intégrant le digital, la banque va “se concentrer sur des services à fort valeur ajoutée”, a-t-il ajouté.

BOA-RDC compte 40.000 clients, répartis en 65% de particuliers et 35% d’entreprises de toutes tailles. La Banque possède 16 agences, dont 9 à Kinshasa et 7 en province, avec presque 180 millions USD de dépôts et 155 millions USD de crédits.

Pour mieux comprendre les besoins de sa clientèle et faire connaître sa stratégie digitale, le groupe Bank Of Africa, implanté dans 18 pays, mène actuellement une série de rencontres avec sa clientèle. Après les trois premières sessions, qui s’étaient déroulées entre octobre et décembre 2019 dans trois pays africains, la 4ème édition s’est déroulée il y a une semaine à Kinshasa. Ces réunions rassemblaient à chaque fois environ 200 entreprises.

Dans toutes ces rencontres, l’expérience marocaine était manifestement très perceptible. La raison: BMCE Bank apporte un puissant soutien stratégique et opérationnel au groupe BOA ainsi qu’un accès direct à des marchés internationaux grâce à sa présence en Europe, en Asie et en Amérique du Nord.

Et pour conforter la stratégie conduite par les dirigeants des filiales BOA afin de confirmer le soutien des administrateurs aux organisations et d’aider les différentes banques dans l’établissement de leurs stratégies, Bank Of Africa des zones de l’Afrique de l’est (Ouganda, Tanzanie, Kenya, Djibouti), de l’Afrique Centrale (Rwanda, RDC) et de l’Océan Indien (Madagascar) a tenu ses conseils d’administration du 03 au 06 février à Kinshasa. Ces importantes rencontres coïncidaient avec la célébration des 10 ans de l’installation de BOA en RD Congo.

Conformément à un plan mûrement réfléchi et consciente du potentiel que recèlent les offres innovantes, cette filière de la banque marocaine BMCE est déterminée à opérer une digitalisation croissante de ses produits et de ses services.

Par sa détermination à améliorer ses processus, repenser son modèle business et opérer une acculturation des collaborateurs, l’action de Bank Of Africa révèle une distinction marocaine particulièrement appréciable: la compétence des Marocains est désormais exportée avec ardeur en dehors du Royaume.

MAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here