RDC : affaire Chebeya, bientôt une réouverture du procès

Après les nouvelles révélations d'Hergile Ilunga et Alain Kayeye, l'auditorat militaire général va transmettre le dossier à la Haute cour militaire.

0
238
Floribert Chebeya assassiné le 1er juin 2010.

Il y a onze ans exactement, en République démocratique du Congo, le défenseur des droits de l’homme Floribert Chebeya et son chauffeur Fidèle Bazana étaient assassinés.

“C’est le général John Numbi qui a intimé l’ordre au major Christian Ngoy. La preuve en est que c’est au sein de l’Inspection générale de la police que le double assassinat a eu lieu”, Hergile Ilunga, un des fonctionnaires de police, désigne à nouveau l’ancien chef de la police comme donneur d’ordre dans l’assassinat des deux hommes, le 1er juin 2010.

Selon le commando qui est passé aux aveux, “le général John Numbi a organisé notre évacuation vers Lubumbashi et enfin, il a ordonné de nous déployer dans le secteur minier au Katanga.”

L’ex chef de la police ayant fui le pays, la justice militaire a lancé un avis de recherche contre lui…

Lire la suite sur DW

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here