RD Congo/Tribune. Ces deux jours qui feront date…

0
385

DIMANCHE 12 AVRIL 2020 

C’est le jour où le premier Vice-président de l’Assemblée nationale de la RDC, l’honorable Jean-Marc Kabund,  invité à la Radio Top Congo, va dénoncer et désapprouver publiquement la démarche du Bureau du Parlement congolais consistant à exiger du Trésor public la somme de 7 millions de dollars américains  pour motif d’organisation de la session extraordinaire du parlement devant statuer sur la gestion du couvre-feu anti-covid décrété par le président de la République. Une fronde des députés s’en prendra à Jean-Marc Kabund jusqu’à voter pour sa déchéance actée le 25 mai 2020. 

MARDI 29 DECEMBRE 2020

Une lettre signée par Mboso N’kodia Pwanga Chrsitophe, le président du Bureau d’âge de l’Assemblée Nationale, et adressée au Premier Ministre Chef du gouvernement, avec copie réservée au président de la République, aux ministres de Budget et des Finances, demande l’octroi en tout bénéfice d’urgence de la somme de 12 millions de dollars américains en vue de (je cite) : « vider la pétition engagée contre le Questeur adjoint du Bureau déchu et d’organiser une session extraordinaire chargée d’organiser les élections des membres du Nouveau Bureau définitif ».

Dans la ventilation de cette rondelette somme, outre les deux rubriques de  frais de rémunération (3 millions de $) et de frais de fonctionnement (450.000$), les frais relatifs à l’organisation des élections du Bureau définitif  s’élèvent à 8 millions de dollars américains, largement supérieurs aux 7 millions $ à problème et contestés un certain 12 avril de la même année. NO COMMENT !

Par Germain Nzinga (Chercheur indépendant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here