RD Congo. Mais qu’a réellement dit l’abbé Nshole???

0
135

TRIBUNE. Le prétendu pardon interprété dans tous les sens sur la toile ne peut mieux se comprendre selon ce que son auteur a voulu en dire qu’en replaçant cette phrase dans le contexte de tout son speech lors de la commémoration du centenaire de l’ascension de Abdou’l Baha, ce samedi 27 novembre 2021, à l’hôtel du Fleuve.

Voici donc ci-dessous l’intégralité de son discours.

“Que personne ne vous trompe! C’est bien le diable qui divise. Et là où la religion divise, c’est là où on invite le diable à côté. Jésus qui a dit “heureux les artisans de paix” ajoute tout de même en Matthieu 10, 34-36 : « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère; et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison.“

On croyait le prendre en contradiction de l’entendre parler comme ça lui qui est le PRINCE DE LA PAIX. Cependant les choses deviennent plus claires quand il dit en Jean 14, 27 : “ Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas comme le monde la donne. » Comprenons donc que la paix de Dieu qui consolide le monde ne s’appuie pas sur la logique de ce monde mais sur la VÉRITÉ, la JUSTICE et l’AMOUR de Dieu. Et je finirai mon propos en demandant pardon pour le spectacle de désolations que nous avons offert dans le cadre d’une certaine plateforme des confessions religieuses.”

En insistant sur la VÉRITÉ et la JUSTICE pour pouvoir parler de toute tentative de paix avec des tenants du pouvoir, il a tout résumé de ce qui s’est vraiment dit à huis clos le vendredi dernier entre la Cenco et le Chef de l’Etat.

Par Germais Nzinga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here