RD Congo. Les délires d’un Ambassadeur…

0
133

TRIBUNE. L’ambassadeur du Rwanda accrédité en RDC, Vincent Karega a tenu un point de presse à Kinshasa hier samedi 14 août avec au menu ce message principal : « Le Rwanda n’a jamais fait une guerre à la RDC même pas en une journée ».

Pour sa gouverne, voici un petit rappel historique :

Depuis 1996, le Rwanda entretient une guerre permanente à la RD Congo.

– C’est l‘armée rwandaise qui avait installé Mzee Kabila au pouvoir par une guerre d’agression,c’est encore la même armée rwandaise qui va essayer de le faire partir.

– L’armée rwandaise avait occupé toute la partie Est de notre pays de 1997 jusqu’encore récemment en 2002, créant ensuite de fausses rebellions RCD, CNDP, M23 etc. en vue d’obtenir le mixage et les infiltrations massives des FARDC par des officiers d’origine rwandaise

– C’est encore l’armée rwandaise qui s’est battue pendant six jours contre l’armée ougandaise dans la ville de Kisangani, faisant des milliers des victimes congolaises.

– Et jusqu’à présent l’armée rwandaise continue de nous attaquer à travers les nombreux groupes armés qu’il a créés et qu’elle continue de ravitailler en hommes,armes et munitions.

-C’est toujours le Rwanda qui téléguide toute la politique intérieure du Congo, défiant la volonté du Souverain Primaire, imposant ses hommes lige aux postes clé du pays jusqu’à la magistrature suprême pour contrôler la marche du pays et signer des accords bidon qui lui permettent de mener au grand jour des opérations militaires sur le territoire congolais.

– C’est l’armée rwandaise qui tire un profit colossal en centaines de millions de dollars du chaos organisé en RDC pour exploiter illégalement les minerais congolais, conformément aux accusations du Rapport Mapping et du tout récent rapport de l’ONU

Ce pays (qu’il agisse de son propre gré ou comme sous-traitant des puissances étrangères) constitue la source numéro un de l’instabilité, de l’insécurité du Congo et de son basculement dans un chaos programmé.

L’amnésie de ce diplomate révulse les bonnes consciences. Ses élucubrations avoisinent du délire…

Par Germain Nzinga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here