RD Congo/Hommage : Une messe de recueillement spirituel au cardinal Laurent Monsengwo Pasinya

0
208
L'hommage au cardinal Laurent Monsengwo

DISPARITION. Les catholiques de la ville de Brazzaville a rendu un hommage à travers une messe eucharistique de recueillement au cardinal Laurent Monsengwo Pasinya à la Basilique Sainte-Anne du Congo, le 19 juillet 2021.

Cette messe a été dite par Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou, coadjuteur de l’archidiocèse de Brazzaville. Dans son homélie de l’évangile de Mathieu au chapitre 12, précisément aux versets 38-42, l’officient du jour a rassuré que le cardinal est mort, mais comme son Seigneur, il vit éternellement auprès de lui. Il est mort et ressuscitera. Il prêchait aussi la conversion des pêcheurs, a déclaré l’officient.

Selon lui, aimer le cardinal n’est pas seulement pleurer, mais garder son message d’espérance, de foi et d’amour. C’est pourquoi, à cette occasion, il a appelé les fidèles de prier pour l’illustre disparu afin que les signes de Jonas qui était avalé par un gros poisson et sorti le troisième jour comme Christ s’incrustent en lui et que la signature de Dieu entre en lui.

Il a indiqué que Dieu passe au milieu des hommes et il parle de ceux qui ont mis leur confiance en lui et c’est le cas du cardinal Laurent Monsengwo Pasinya que nous pleurons aujourd’hui. Sa foi, son intelligence, son envergure pastorale ne sont plus à démontrer.

Pour Arlette Soudan-Nonault, en dehors de ces liens filiaux qui unissait le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya avec le Congo-Brazzaville et l’affection qu’avait pour lui le chef de l’État congolais, Denis Sassou N’Guesso, il était non seulement comme belle famille, mais également comme interlocuteur de choix dans lequel il était question certainement dans le cadre des différents échanges de justice sociale et de doctrine sociale, une personne ressource. Cet homme de Dieu a beaucoup apporté dans la vie politique des deux Congo.

Le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya est né le 7 octobre 1939 à Mongobelé, dans la province de Bandundu au Congo belge, aujourd’hui République démocratique du Congo. Il est mort le 11 juillet 2021 à l’âge de 81 ans à Versailles en France.  

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here