RD Congo. Contradictions à la sauce congolaise…

0
150

OPINION. « J’ai eu raison de ne pas me faire vacciner. J’ai demandé les avis des uns et des autres, ils étaient partagés. Ils m’ont rassuré qu’il n y avait aucun danger mais moi-même j’avais des doutes. Il y a d’autres vaccins qui viennent et vous me verrez m faire vacciner ». Telle est en substance la déclaration du Président Tshisekedi au micro de Top Congo.

Qu’on se souvienne que le 6 mars 2021, il y a juste quatre mois, le même président en visite d’inspection à l’hôpital de référence de Kinkole pour s’assurer des conditions de conservation des vaccins, annonçait à son peuple l’arrivée en RDC du premier lot de 1.7 millions de vaccins, encourageant ainsi ses administrés à se faire vacciner. Oser affirmer quatre mois plus tard ses doutes et sa méfiance sur le même vaccin est tout simplement scandaleux.

Lui qui est censé être le garant de la sécurité physique de 102 millions de congolaises et des congolais, dans le contexte des doutes sérieux qu’il nourrissait sur l’efficacité de ce vaccin, il aurait pu avec son ministre à la Santé lever l’option soit d’interdire soit de retarder l’administration de ce vaccin sur toute l’étendue du territoire congolais jusqu’à ce qu’il voie plus clair.

Le refuser publiquement pour lui-même tout en encourageant publiquement ses citoyens à le prendre ne le met guère à la hauteur de ses fonctions présidentielles…

Par Germain Nzinga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here