RD Congo. CENI : La vérité sur ce que l’évêque de Butembo en a dit…

0
164

OPINION. Des publications circulent sur la toile, faisant l’éloge de Mgr Melchisedech Sikuli qui aurait pris acte des nominations du bureau de la CENI tout en l’opposant par la même occasion au cardinal Ambongo et à la CENCO.

Pour éviter des amalgames, il importe de revenir sur les propres paroles sorties de la bouche de l’évêque de Butembo-Beni. Voici ses déclarations concernant la CENI, faites au sortir de l’audience qu’il a accordée à Jean- Pierre Lacroix, le secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix.

1) « Le BIEN reste toujours le bien quelles que soient les circonstances dans lesquelles nous nous trouvons. L’Eglise travaille toujours dans le sens de ce qui est bien, de ce qui est vrai, beau. On a suivi tout ce qui s’est passé avant d’en arriver à cette étape qui consacre pratiquement une IRRÉGULARITÉ.»

2) « Mais ce n’est pas pour autant que l’Eglise va se retirer ou renoncer à son rôle d’être la voix des sans-voix. Nous allons voir comment travailler avec le président et continuer à plaider la cause de la population. »

3) « Nous redoutons ce qui peut se passer au pays avec le processus électoral qui commence sur fond de certains actes qui frisent le forcing »

4) « Tant qu’ils ( la Monusco) continuent à tenir compte de ce que nous leur avons dit : ils disent qu’ils écoutent ce que nous avons dit et qu’ils s’efforcent d’aller dans ce sens … S’ils partaient avec tout ce qui se passe, qu’est-ce que nous pouvons attendre des élections qui vont arriver, s’il n’y a pas la MONUSCO au moins comme observatrice ? Parce que nous craignons tous le pire… Et puis nous avons encore un grand défi de tous ces massacres. Qu’ils se manifestent et que leur présence soit ressentie et reconnue par tout le monde. Que la situation change »

En résumé, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a clairement souligné la vérité qui fâche, à savoir l’IRREGULARITÉ et les allures du FORCING qu’a prises la nomination des membres du bureau de la Ceni. Il n’est pas du tout en contradiction avec ses pairs évêques. La position de l’évêque de Butembo est la même qui est défendue par la CENCO. Pour Mgr Sikuli tout comme pour tous les évêques de la CENCO, l’Eglise catholique considère qu’elle va toujours défendre ce qu’elle pense être la vérité et la justice même après cautionnement de l’irrégularité dans la mise en place de la nouvelle équipe de la CENI.

Arrêtez de tordre la vérité historique !!!

Par Germain Nzinga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here