Qu’est-ce qui tue le football Congolais ?

0
54

OPINION. Le Ministre Hugues Ngouélondélé ne doit pas juste s’arrêter à entendre et faire son analyse entre les dirigeants de la Fecofoot et le staff technique des Diables rouges football suite à cet échec humiliant qui prouve que le Congo se porte dans tous les secteurs finalement.

Ici il est question pour ce ministre de se désolidariser de son amitié personnel qu’il entretient avec le vice président de la Fecofoot et de laisser le Président Mayolas d’appliquer les sanctions pour la cause.

Cela prouvera aux yeux de l’opinion l’impartialité de ce dernier et surtout de prioriser le Congo avant tout autre chose.

Le gouvernement Congolais a toujours mis à la disposition de la fédération le financement nécessaire pour bien préparer les équipes et les différents matchs, ici je parle bien du football qui est un sport choyé par le chef de l’État.

La gabegie vient plutôt des membres de la fédération qui confondent les rôles et imposent leur rythme de fonctionnement.

Dans un pays où l’on a vu des ministres faire du spectacle en lieu et place des actions concrètes, pour au finish être recadrer par les étudiants en les faisant comprendre quels sont les véritables priorités.

Ceci pour te dire que c’est pas le sport en général et le football en particulier qui sera épargné des maux dont souffre le pays à tous les niveaux.

Pour preuve citez-moi un secteur d’activité qui marche ou fonctionne normalement et dont les autres nations peuvent jeter des fleurs au Congo et en tirer l’exemple ?

Par Valentin Levann Nzoumbélé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here