Procès Thomas Sankara et douze autres : “Le père de la révolution devait être tué à la Garde nationale de la révolution”, soutient Boukari Kaboré, dit le “lion”

0
217

PROCES. Thomas Sankara devait être “buté” à la Garde nationale de la révolution (GNR). C’est du moins ce qu’a déclaré l’ex Commandant du Bataillon d’intervention aero-porté (BIA), Boukari Kaboré dit le lion, dans sa version des faits, ce jour 16 novembre 2021.

C’est d’ailleurs pourquoi, ils lui avaient interdit de quitter le palais présidentiel le 15 octobre 1987. ” Et le soir, à notre grande surprise, il se retrouve au conseil de l’Entente pour une réunion”, fait remarquer le “lion”.

Un plan A et un plan B

Selon l’ex Commandant de la BIA, il y avait un plan A et un plan B. Il fallait, soit le tuer ainsi que les irréductibles de façon simultanée…

Lire la suite sur Lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here