Politique : Un nouveau siège pour le parlement congolais dans 3 ans

0
5554

Le Président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso a procédé, le 22 mai 2017 à Brazzaville, à la pose de la première pour la construction du futur siège du parlement congolais, en présence du vice-ministre chinois du commerce, Qian Keming.

La construction du siège du parlement congolais est un don du gouvernement chinois au gouvernement congolais dans le cadre des accords de coopération économique qui existe entre les deux pays. A ce titre, le gouvernement congolais a bénéficié d’un financement sous forme de don.

Le futur siège du parlement congolais sera construit sur le site situé en face du Commissariat central de police et du ministère de la justice, en face de l’Institut français du Congo (IFC).

Ce siège du parlement sera composé de trois parties distinctes, à savoir du côté Ouest, sera logé l’Assemblée nationale (R+3) ; du côté Est, le Senat (R+3). Il sied de noter qu’entre les deux blocs, se trouvera la grande salle polyvalente de banquets avec une terrasse accessible.

La surface d’occupation du terrain total  est de 47.000m2, la surface totale  de construction étant d’environ de 24.000m2, avec 23.589m2 de construction  superficielle et 411m2, de construction souterraine. L’infrastructure comprendra également des bureaux pour l’Assemblée Nationale et le Sénat, y compris une salle de 500 places pour les séances plénières pour l’Assemblée nationale, et de 300 places pour le Senat. D’autres salles de réunions, de bureaux pour les dirigeants de l’Assemblée nationale et du Senat et une salle polyvalente ainsi que des locaux techniques.

La communication entre les deux blocs sera assurée par des coursives. L’ensemble de l’édifice sera composé de quatre niveaux en forme parallélépipédique.

La durée des travaux estimée à 1095 jours, soit 3 ans et d’un coût total de 34.492.640.000 FCFA. Le projet est exécuté par Beijing Institute of Architectural Design (BIAD) qui est le maitre d’œuvre et Jiangsu Provincial Construction LTD s’occupe de la construction du parlement.

Vieille de 53 ans, la coopération entre le Congo et la Chine reste et demeure dynamique avec les actes indélébiles et palpables. Cette coopération n’a cessé de s’accroître avec de nombreuses constructions tous azimuts.

Huguette Mboma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here