Plus de 3000 visiteurs à la CPI lors de la journée portes ouvertes

0
860

Plus de 3000 personnes ont visité la Cour pénale internationale (CPI) le dimanche 22 septembre 2019, jour où elle a ouvert ses portes dans le cadre de la Journée internationale portes ouvertes de La Haye.

Il s’agissait de la plus grande journée portes ouvertes jamais organisée par la CPI, avec 1000 visiteurs de plus que l’année dernière. Des femmes, hommes, et enfants de tous âges et de toutes nationalités, notamment des néerlandais et des membres de la communauté internationale de La Haye, ont eu l’occasion d’en apprendre davantage et d’être inspirés par le travail de la CPI et du Fonds au profit des victimes. 

Les points forts de cette année comprenaient une session interactive avec le personnel de la CPI dans la salle d’audience principale de la CPI, l’exposition de plusieurs œuvres d’art, des informations utiles sur les enquêtes et les affaires en cours, ainsi que sur le travail du Fonds au profit des victimes, un espace sur les emplois, stages et postes de professionnels invités et des activités pour les enfants et les plus jeunes, y compris des jeux de réalité augmentée (« Planet Justice ») sur la CPI.

Cette année, les visiteurs ont également eu la chance d’explorer une exposition d’art temporaire, «bogoro», composée de trois œuvres de Franck Leibovici et de Julien Seroussi. Les œuvres, qui explorent les thèmes des témoins et des preuves dans une affaire de la CPI, resteront exposées au siège de la Cour jusqu’à la fin de l’année. L’exposition s’inscrit dans un projet de collaboration plus vaste avec les artistes visant à intégrer l’art, la sociologie et les perspectives multidisciplinaires au processus juridique.

La Journée Internationale de La Haye est organisée chaque année par la Municipalité de La Haye – ville accueillant le siège de la Cour – et donne l’occasion au public de mieux connaître le fonctionnement et les buts des institutions internationales et non gouvernementales basées dans cette ville. La Haye accueille le siège de la CPI depuis 2002. La ville et ses environs abritent aujourd’hui plus de 160 organisations internationales.

La CPI est la première cour pénale internationale permanente créée en vertu d’un traité pour mettre fin à l’impunité des auteurs des crimes les plus graves touchant la communauté internationale, à savoir les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité, le génocide, et le crime d’agression.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here