OIT : La protection sociale des enfants reste insuffisante

0
232

POINTS ESSENTIELS. “La protection sociale des enfants reste insuffisante, alors qu’elle leur donnerait la possibilité de réaliser leur potentiel”, a estimé l’Organisation internationale du travail (OIT) dans son Rapport mondial sur la protection sociale 2020-2022 : La protection sociale à la croisée des chemins : bâtir un avenir meilleur

La grande majorité des enfants ne bénéficient toujours pas d’une couverture sociale effective et seuls 26,4 pour cent d’entre eux ont droit à des prestations de protection sociale. Leur niveau de couverture effective est particulièrement faible dans certaines régions: 18 pour cent en Asie-Pacifique, 15,4 pour cent dans les États arabes et 12,6 pour cent en Afrique.

On observe toutefois des évolutions positives: plusieurs pays ont mis en place des prestations universelles ou quasi universelles pour les enfants et les familles, et la pandémie de COVID‑19 est venue rappeler à quel point il était crucial de disposer de systèmes de protection sociale inclusifs et de services de garde d’enfants de qualité et de faire bénéficier d’une protection sociale les personnes assurant la garde des enfants.

Les dépenses nationales consacrées à la protection sociale des enfants sont très insuffisantes en moyenne, puisqu’elles ne représentent que 1,1 pour cent du PIB et 7 pour cent pour la protection vieillesse. Les régions du monde qui comptent la plus forte proportion d’enfants et qui ont le plus besoin de protection sociale sont aussi celles qui affichent les taux de couverture et les niveaux de dépenses les plus faibles. C’est le cas notamment de l’Afrique subsaharienne (0,4 pour cent du PIB).

Pour faire face à l’augmentation spectaculaire de la pauvreté infantile provoquée par le

COVID‑19, combler les lacunes de couverture de la protection sociale et produire les meilleurs résultats pour les enfants et la société, les responsables politiques doivent adopter une approche systémique intégrée comprenant des allocations familiales et des prestations à l’enfance, des dispositions relatives au congé parental et l’accès aux soins de santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here