Le ministre de l’équipement et des travaux publics, M. Emile Ouosso, a présenté le 14 janvier 2015 à Brazzaville, les activités à réaliser pour son ministère, à l’occasion de la cérémonie d’échange des vœux de nouvel an avec l’ensemble du personnel relevant de son département.

0
2034

«J’invite donc, fermement et solennellement, tous les acteurs du secteur, à chaque niveau d’intervention, à plus de présence et d’efficacité sur le terrain », a déclaré le ministre de l’équipement et des travaux publics, M. Emile Ouosso, avant de souhaiter les meilleurs vœux à l’ensemble de ses collaborateurs tant de son cabinet, des administrations sous tutelles que des représentants des entreprises privées.

Le directeur administratif et financier de la direction générale des travaux publics qui a pris la parole avant le ministre, M. Robert Mbani, a présenté les actions menées en 2014. Il s’est agi du renforcement des capacités institutionnelles visant à améliorer la gouvernance des administrations et des organismes sous tutelle ; la mise en œuvre d’un plan de formation du personnel technique, grâce à la signature des accords de partenariat avec le Maroc et le Cameroun ; la tenue de la session de la commission administrative paritaire d’avancement des personnels au titre des années 2013 et 2014 ; le renforcement des capacités opérationnelles du BCBTP.
Il est de ce fait prévu le couronnement en grandeur nature des 1.400km de routes aménagées, sélectionnées dans tous les départements du pays, avec le produit «3S». Il s’agit des routes Tandou Youmbi–Tchizalamou–Nzambi (74km) ; Kayes-Banda (36km) ; Mossendjo-Yaya rivière Mpoukou (71km) ; Mapati–Komono rivière Mpoukou (76km) ; Madingoun–Boko Songho (49km) ; Louingui-Loumo (32km) ; Odziba-Mbé (54km) ; Boucle de Lékana (50km) ; Inkouélé-Ongoni-Lessanga (27km) ; Ntsou-Etoro- Lebou et bretelle Ntsou-Tsampoko (30km) ; Issabi-Aboundji-Engouala (37kl) ; Edou-Ondébé-Ibéké 1 et 2 (13km) ; Lengtui-Yombé-Abila (19km) ; Ewo-Okoyo (70km) ; Sembé- Ngbala (69km) ; Botanga-Niangué-Yohi na Yohi (15m) ; Dongou-Boyélé (60km).
Il y aura aussi la construction des ouvrages de franchissement sur les rivières Conkouati, Noumbi, Alima (Okoyo), Motaba, Lembessi, Ibenga, Louessé (sur l’axe Komono– Mossendjo), ainsi que sur d’autres cours d’eau.
Il est envisagé également la fin des travaux et l’inauguration des ponts sur les rivières Louamba sur l’axe Nkayi – Kikingo (Bouenza), Mangayoni à Mbouambé Léfini (Pool), Lékona sur l’axe Kellé – Ngoyiboma (Cuvette-Ouest) ; Mvouma sur l’axe Linnengué – Boua (Cuvette), Ngoko sur l’axe Ngoko – Eniongo (Cuvette), Mpoukou sur l’axe Komono – Mossendjo (Lekooumou et Niari), Libama sur l’axe Komono – Mossendjo (Niari), Djoué à Manguiri sur l’axe Kindamba – Manguiri (Pool).
Pour le département de la Likouala, la poursuite de l’ouverture et de l’aménagement de la route Ouesso-Enyélé, ainsi que des pistes agricoles et des voies d’accès à tous les sites de production et sites touristiques des départements de la Sangha et de la Likouala, sont aussi à l’ordre du jour de ce programme.
La réalisation des projets routiers liés à la municipalisation accélérée des départements de la Sangha et de la Bouenza figure également dans le programme de 2015 sans oublier la poursuite des travaux routiers de la boucle du Kouilou et ses bretelles ; les axes routiers Nyanga-Divenié-Moungoundou Sud, Mila Mila-Makabana-Mossendjo-Tsinguindi-Mbinda-Frontière Gabon, Tsimba-BacDimanbi, Kimongo-Loudima, Nzassi-Mboubissi-Tchitondi, Kingoué-Kimba, Vinza-Pangala-Djambala, Impini-Abala, Tsokia-Odzandongo-Ibafi, Ewo-Okoyo, ainsi que d’autres axes routiers inscrits au budget de 2015.
La route Zanaga-Kébara, devenue axe lourd parce que recevant une grande partie du trafic entre le port autonome de Pointe-Noire, Brazzaville et l’intérieur du pays sera renforcée. D’autres projets sont en cours de réalisation, notamment les travaux sur les axes routiers Kinkala-Mindouli ; Dolisie-Madingou-Mindouli-Mayama-Brazzaville ; la route Ketta-Sembé-Djoum-Frontière Cameroun ; la route Sembé-Ngbala-Bolozo-Frontière Cameroun ; la route Obouya-Boundji-Okoyo-Frontière Gabon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here