Maroc. “Mama” de Safia Tazi, une ode à l’amour d’une mère partie trop tôt

L'artiste dévoile son premier single

0
321
Safia sort son premier signle, "Mama"

Dans sa trentaine, la chanteuse marocaine a dévoilé une œuvre personnelle et autobiographique. « Une ode à l’amour », comme elle l’a répété durant ses échanges avec les médias qui l’assaillaient de questions sur la genèse du projet qui a abouti à la production de ce bijou sonore et sur le sens profond du message qu’il véhicule.

« Mama » est un hommage à sa tendre et regrettée mère décédée alors qu’elle n’avait que 12 ans et dont les souvenirs communs remontent encore à la surface comme un parfum de bonne odeur.
Emue et pleine d’émotion, Safia Tazi n’a eu droit à aucun répit durant toute la cérémonie de présentation de son single.

Bien que tiraillée de toutes parts, entre presse écrite, électronique et médias audiovisuels, la chanteuse a toujours pris la peine de répondre à toutes les sollicitations, restituant à chaque fois, dans une certaine sérénité, l’histoire à la base de ce projet auquel elle tenait depuis des années.

Il faut dire qu’après quelques apparitions sur le petit écran, notamment dans les séries marocaines Al Madi La Yamout, Salamat Abou el Banat et Al Maghariba fi al Fada, la chanteuse a décidé de reprendre en main son destin en réalisant son rêve d’enfant : devenir une chanteuse.

Forte de cette conviction, portée par une envie persistante et récurrente d’honorer sa mère, l’autrice-compositrice interpr̀ete s’est finalement lancée dans la musique rejoignant ainsi avec une certaine assurance le monde de la musique.

De cette audace est née une œuvre qui mêle subtilement amour, tendresse mais aussi mélancolie et deuil. Une belle « preuve d’amour d’une jeune femme à sa défunte mère », susurre l’entourage de la chanteuse qui, sans concession et en toute transparence, se livre avec douceur et sensibilité.

Safia Tazi, qui n’était pas préparée à la disparition précoce de sa mère, a vu sa « vie se briser en mille morceaux », confie-t-elle à la presse nationale venue très nombreuse immortaliser la sortie de ce titre qu’elle a composé et chanté en arabe.

Bien qu’abattue et brisée, « la tristesse et la douleur se transforment en une énergie et une volonté de se surpasser». La musique devient alors sa seule échappatoire « pour exprimer sa colère mais aussi laisser déborder sa créativité et gagner de la force », déclare la chanteuse émue et agréablement surprise parla tonalité de ses échanges avec les médias. Sans doute, un bon présage.

«Je tenais vraiment à rendre hommage à ma défunte maman, la remercier pour tout ce qu’elle m’a apporté de son vivant que ce soit en termes d’amour et de valeurs. Etant moi-même devenue maman, j’ai décidé de faire cette chanson et de lui offrir ce cadeau », nous a-t-elle confié.

A la question de savoir pourquoi elle a attendu autant d’années pour réaliser ce projet, la chanteuse répond : « Il a fallu que je devienne maman pour ressortir, prendre la place de ma propre mère et avoir le courage de faire ce projet avant de le présenter ».

Disponible sur toutes les plateformes de streaming, YouTube, Spotify, Apple Music, iTunes et Deezer, le single « Mama » est accompagné d’un clip touchant et bouleversant par sa direction artistique, ses images et les techniques utilisées. Un travail produit par Videorama.

Diplômée de l’école de commerce Kedge Business School, Safia Tazi intègre le marché du travail en tant que chef de produit au sein d’une agence de communication et plus tard d’une marque de prêt à porter. Avant de se dédier à la création de brand content en parallèle avec son blog mode & lifestyle.

Après des cours à Acting Institut et quelques apparitions sur le petit écran, la chanteuse native de Casablanca en 1990 se lance en fin de compte dans la musique. Avec le résultat que l’on a pu apprécier. 

Ce single annonce-t-il pour autant une nouvelle carrière ? « Honnêtement, je n’en sais rien pour le moment. J’ai fait ce projet avec le cœur et c’est tout ce qui m’importe. Je ne détiens pas les clefs du futur, mais on verra par la suite. Inchallah ! ».

Dans tous les cas, le message de Safia Tazi aux enfants ayant aussi perdu un jour une mère restera le même : « Ce n’est pas une fin en soi, prenez cela comme une force et je vous promets que vous allez y arriver».

Alain Bouithy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here