Maroc: Le conseil d’administration de l’OFPPT approuve le plan d’action et le budget 2021

0
120

L’OFPPT a tenu, le lundi 05 avril 2021, sous la présidence de Monsieur Saaid AMZAZI, Ministre de l’Education Nationale de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et porte-parole du Gouvernement, la réunion du conseil d’administration consacrée à l’approbation du plan d’action et du budget de l’exercice 2021.

Dans son mot d’ouverture, Monsieur Saaïd AMZAZI a exprimé sa satisfaction quant aux efforts déployés par l’OFPPT, constatés lors de la tournée régionale pour la présentation de la loi cadre 51.17. Le Ministère prévoit ainsi la création d’une plateforme où se rencontreront les parties prenantes de la Formation Professionnelle, situées dans différentes Régions, afin de créer l’alignement nécessaire pour offrir un dispositif de formation innovant et harmonieux, inspiré du standard pédagogique développé par l’OFPPT, en termes d’inclusion des soft skills, d’apprentissage des langues et d’entrepreneuriat.

Madame Loubna TRICHA, Directrice Générale de l’OFPPT, qui a présenté les nouvelles ambitions de l’OFPPT pour 2021, a déclaré que : « Il s’agit d’une année charnière et d’obligation de résultats, tournée vers la concrétisation des chantiers initiés dans le cadre de la nouvelle Feuille de Route pour le développement de la Formation Professionnelle, présentée devant Sa Majesté le Roi que Dieu l’Assiste le 04 avril 2019 ».

L’année 2021 sera marquée par le lancement des chantiers des 12 CMC et le démarrage des trois premières Cités des Métiers et des Compétences, à Agadir, Nador et Laâyoune. L’effort sera porté sur la mise en place d’une nouvelle offre de formation, ouverte sur 76 filières nouvelles et 44 restructurées, ainsi que l’instauration d’un nouveau standard pédagogique.

Cette année connaîtra également le démarrage de 21 autres nouveaux Etablissements de formation professionnels (EFP), ce qui portera le réseau de formation de l’OFPPT à 490 EFP. Ces nouvelles structures offriront une capacité additionnelle de près de 7500 places pédagogiques en 1ère année.

Concernant son offre de formation, l’OFPPT maintient sa capacité à 400.000 places pédagogiques dont 229.100 en formation diplômante et 51 000 places pour les parcours professionnalisant.

La dynamique d’amélioration continue de la qualité de la formation est placée au cœur de ce plan d’action, à travers l’amélioration de l’encadrement généralisé à 25 stagiaires/groupe, la diversification des modes et méthodes pédagogiques, le renforcement des secteurs Gestion/commerce et Hôtellerie/Tourisme d’un semestre supplémentaire dédié au développement des softs skills.

L’OFPPT lancera également des Formations Qualifiantes de haut niveau dans les métiers du Tourisme avec une labélisation de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, en plus de l’expérimentation d’un nouveau mode de Gouvernance des EFP en partenariat avec les Fédérations et Associations sectorielles.

Une nouvelle approche de formation à l’entrepreneuriat sera adoptée, à travers le lancement du Programme d’Innovation Entrepreneuriale (P.I.E) en partenariat avec l’UM6P, favorisant l’esprit entrepreneurial chez les jeunes et assistant les porteurs de projets à la création de leurs entreprises dans les Régions de Souss Massa, l’Oriental et Laâyoune – Sakia El Hamra ainsi que la vielle de Benguérir.

L’action de l’OFPPT se focalisera également sur la restructuration et la mise à niveau du dispositif de formation, via l’instauration d’un Programme de mise à niveau intégrée, qui repose sur 04 piliers, à savoir la carte de formation, les espaces pédagogiques, le capital humain et les processus et outils de gestion.

Ce programme vise à inscrire les EFP dans une démarche itérative de progrès et d’ancrage de l’excellence opérationnelle, dans la perspective de les convertir en centres d’excellence. Il sera mis en œuvre en étroite collaboration avec les professionnels et les territoires (régions, provinces, etc.) pour une meilleure adéquation avec leurs besoins spécifiques en compétences.

Il est à signaler que le budget global nécessaire à la réalisation de ce plan d’action s’élève à 4 669,3 MDH, soit une évolution de 11% par rapport au budget 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here