Maroc: La production de l’énergie électrique s’est raffermie de 7,2% à fin mai dernier

Une performance impulsée, particulièrement, par le renforcement de la production privée, de celle de l’ONEE et des énergies renouvelables relatives à la loi 13-09

0
182

En ligne avec la poursuite de la reprise de l’activité économique, les indicateurs de l’activité du secteur de l’énergie électrique ont poursuivi leur renforcement à fin mai 2021, dépassant leur niveau d’avant la crise (fin mai 2019), en termes de consommation.

La production de l’énergie électrique s’est raffermie de 7,2% à fin mai 2021 après +5,4% le mois précédent et après une baisse de 8,2% à fin mai 2020, pour réduire son écart avec son niveau d’avant la crise de -2,4% à fin mars 2021 à -1,6% au terme des cinq premiers mois de 2021, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère marocain de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration.

Cette performance a été impulsée, particulièrement, par le renforcement de la production privée de 6,3%, de celle de l’ONEE de 12,8% et de celle des énergies renouvelables relatives à la loi 13-09 de 1,5%, a-t-elle expliqué.

Parallèlement à cette évolution, le volume importé de l’énergie électrique a reculé, au terme des
cinq premiers mois de 2021, de 31,3% après une augmentation de 83,4% l’année précédente,
alors que le volume exporté s’est renforcé de 50,2% après un repli de 69,3% un an auparavant,
dans un contexte d’augmentation de l’énergie nette appelée de 6,2% après une baisse de 4,5% à
fin mai 2020.

S’agissant de la consommation de l’énergie électrique, elle s’est accrue en glissement annuel de 8,3% à fin mai 2021 (soit +2,3% par rapport à fin mai 2019), après une hausse de 5,4% à fin avril 2021 et après un retrait de 5,6% un an auparavant. Cette évolution a résulté de la hausse des ventes de l’énergie de « très haute, haute et moyenne tension » de 9,1% et de celles de basse tension de 6,2%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here