Maroc. Hausse des indices du commerce extérieur à fin mars

Les indices des valeurs unitaires à l’importation et l’exportation sortent de la zone baissière au premier trimestre

0
173

Les indices du commerce extérieur (ICE) se sont inscrits en hausse au titre du premier trimestre 2021,selon les chiffres publiés récemment par le Haut-commissariat au plan (HCP), mettant ainsi un terme à plus d’une année de recul.

Au premier trimestre 2021, l’indice des valeurs unitaires à l’importation a enregistré une hausse de 0,7% par rapport au même trimestre de 2020, a annoncé l’institution publique dans une note relative aux indices du commerce extérieur (base 100 : 2012) du premier trimestre 2021.

Dans sa note, le Haut-commissariat attribue cette évolution principalement à l’augmentation des valeurs unitaires de l’«alimentation, boissons et tabacs» (7,2%), des «demi-produits» (3,0%), des «produits bruts d’origine minérale» (24,0%) et des «produits bruts d’origine animale et végétale» (6,3%).

Après analyse des données recueillies, il apparait que les indices des valeurs moyennes de l’«énergie et lubrifiants», des «produits finis d’équipement industriel» et des «produits finis d’équipement agricole» ont accusé un recul respectivement de 9,0%, 0,9% et 3,6%, a noté le HCP.
Ces variations ont atténué la hausse de l’indice global des importations, a fait savoir de même source l’organisme en charge de la production, de l’analyse et de la publication des statistiques officielles au Maroc.

Pour rappel, l’indice des valeurs unitaires à l’importation avait régressé de 7,7% au cours du quatrième trimestre 2020 par rapport au même trimestre de 2019,suite principalement à la baisse des valeurs unitaires de l’«énergie et lubrifiants» (30,3%), des «produits finis de consommation» (5,3%), des «demi-produits» (4,0%), des «produits finis d’équipement industriel»(2,0%) et des«produits bruts d’origine minérale» (8,9%).

Dans une note d’information relative à cette période, le Haut-commissariat avait en revanche,relevé une augmentation de cet indice dans l’«alimentation, boissons et tabacs» (1,2%).

Au troisième trimestre 2020, le même indice avait régressé de 5,0% en glissement annuel après principalement la diminution des valeurs unitaires de l’«énergie et lubrifiants» (28,0%), des«demi-produits»(2,7%), des «produits bruts d’origine minérale»(32,3%), de l’«alimentation, boissons et tabacs» (1,7%) et des «produits bruts d’origine animale et végétale» (2,0%).

Au cours de ce même trimestre, des hausses avaient été enregistrées dans les indices des valeurs moyennes des «produits finis de consommation» (2,6%), des «produits finis d’équipement industriel» (0,3%) et des«produits finis d’équipement agricole» (4,5%) atténuant ainsi la baisse de l’indice global des importations. Il est à souligner qu’à fin mars 2021, l’indice des valeurs unitaires à l’exportation s’est orienté en hausse de 2,0% par rapport à la même période de l’année précédente.

Comme l’explique le Haut-commissariat dans sa note, cette variation résulte essentiellement de l’augmentation des valeurs unitaires des «demiproduits» (13,6%), des «produits bruts d’origine animale et végétale» (10,9%), des«produits bruts d’origine minérale» (3,2%) et des «produits finis d’équipement agricole»(13,9%). La même source relève cependant que cet indice a reculé dans les «produits finis d’équipement industriel» et l’«énergie et lubrifiants» respectivement de 5,1% et de 20,9%.

A titre de comparaison, l’indice des valeurs unitaires à l’exportation avait accusé une baisse de 0,9% au cours du quatrième trimestre 2020, en raison principalement de la diminution des valeurs unitaires des«produits finis d’équipement industriel» (2,7%), de l’«alimentation, boissons et tabacs» (2,7%), des «produits bruts d’origine minérale» (5,3%) et de l’«énergie et lubrifiants» (29,3%).

Au cours de la même période, les indices des valeurs moyennes des «produits finis d’équipement agricole», des «demi-produits» et des «produits finis de consommation» s’étaient pour leur part orientés en hausse respectivement de 11,7%, 1,6% et 1,9%. Précisons que ces évolutions avaient contribué à atténuer la baisse de l’indice global des valeurs unitaires à l’exportation.

Rappelons qu’à fin septembre 2020, l’indice des valeurs unitaires à l’exportation avait connu une diminution de 1,0% en glissement annuel, suite essentiellement à la régression des valeurs unitaires des «demi-produits» (7,2%), des «produits finis de consommation» (0,8%), des «produits bruts d’origine minérale»(5,5%) et de l’«alimentation, boissons et tabacs» (0,7%). Tandis qu’il enregistrait une hausse dans les«produits finis d’équipement industriel» (4,7%), les «produits bruts d’origine animale et végétale» (9,1%) et les «produits finis d’équipement agricole» (2,7%).

Alain Bouithy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here