Maroc: Creusement du besoin de la liquidité bancaire au cours du mois de juillet

0
172

Le besoin de liquidité des banques s’est creusé au cours du mois de juillet 2021 pour se situer en moyenne à 81 milliards de dirhams après 68,5 milliards le mois précédent, a annoncé le ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration.

Selon les explications de son Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant de ce ministère, cette évolution est en relation, particulièrement, avec la hausse de la circulation fiduciaire à l’occasion de l’Aïd Al-Adha et des vacances estivales,.

Dans ce contexte, la Banque Centrale a augmenté le volume de ses injections de liquidité qui s’est établi en moyenne à 102 milliards de dirhams après 78,1 milliards un mois auparavant, a-t-elle souligné dans sa note de conjoncture du mois d’août 2021.

La hausse des interventions de Bank Al-Maghrib a concerné particulièrement les avances à 7 jours sur appels d’offre (49,1 milliards de dirhams après 30,6 milliards en juin) et les opérations de pension livrée (24,7 milliards de dirhams après 18,6 milliards le mois dernier), alors que les prêts garantis à 1 an au titre du programme de soutien au financement des TPME se sont établis à 28,1 milliards de dirhams après 29 milliards en juin.

Quant au taux interbancaire moyen pondéré au jour le jour (TIMPJJ), il préserve une évolution quasi-stable à 1,50% depuis la décision de la Banque Centrale de réduire le taux directeur en juin 2020. En moyenne, il stagne toujours à 1,50% depuis juillet 2020. S’agissant du volume moyen des transactions interbancaires, il a reculé par rapport au mois précédent de 30,8% pour se situer à 3,8 milliards de dirhams.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here