MARIE-MADELEINE (pas match)

0
184

TRIBUNE. Ouf ! La BATAILLE DE WATERL’EAU n’a pas eu lieu, le fleuve CONGO va continuer à couler paisiblement au grand dam des nationalistes de PACOTILLE à l’affut du moindre prétexte pour semer la discorde entre les deux rives.

MARIE BRANSER, notre chère compatriote mundele, a été renversée en début de compétition par un char russe nommé Alexandra Babintseva . Ses chances de ramener une médaille en R.D.C étaient TRES minces, au vu de son modeste palmarès (championne d’Afrique 2020, 2021) et SURTOUT du manque de soutien financier.

Aussitôt éliminée, notre MARIE bien aimée s’est plainte de n’avoir reçu AUCUN radis du gouvernement de la R.DC. Elle a TOUT payé de sa poche, y compris la pommade pour masser ses courbatures. Malheureusement, la R.D.C a d’autres priorités (rebellions, éruption volcanique, CENI, congolité, etc). Si MARIE espère augmenter ses chances pour les prochains J.O, elle ferait mieux d’être PLUS compétitive afin de réintégrer la délégation ALLEMANDE. L’Allemagne, sa patrie d’origine, sait MIEUX traiter les athlètes. Sur les deux rives du CONGO, les ministres des sports n’ont même pas ASSEZ de budget pour sponsoriser notre NZANGO nationale (1). Du courage ndeko MARIE, ça va aller !

Quant à notre EX compatriote MADELEINE MALONGA alias MADO, française d’origine congolaise (CONGO), elle a pu décrocher une médaille d’argent en s’inclinant en FINALE devant la kamikaze Shori Hamada. . En plus des entraînements, il lui aurait fallu un TALISMAN pour battre une JAPONAISE à domicile, le JUDO étant le sport NATIONAL au Japon. YA MADO pourra au moins se consoler de sa défaite en recevant une pluie de SPONSORS sur la tête lors de son retour en Leucodermie. Sous d’autres cieux, le MERITE est récompensé. Le CONGO, son pays d’origine, est sous-perfusion économique. Sa survie dépend du F.M.I. Les retraités accusent un retard de 22 mois SANS solde, DENIS SASSOU-NGUESSO et son clan ont planqué tout le pognon aux BAHAMAS.

Avec de tels IRRESPONSABLES, l’Afrique est condamnée à décrocher la médaille d’OR de la HONTE.

Le PATRIOTISME n’empêche pas d’être AFRO-REALISTE. On ne se hisse pas au sommet avec des slogans du genre ELOKO YA MAKASI, BETON, etc.

(1) Sport traditionnel.

Par Nysymb Lascony

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here