Les Institutions du secteur privé du Groupe de la Banque islamique de développement (GBID) ont organisé le Forum du secteur privé 2021

Le Forum du secteur privé a mis en évidence les activités, les services, les initiatives et les solutions conjointes du Groupe de la BID

0
189

Les institutions du secteur privé du Groupe de la Banque islamique de développement (BID): La Société Islamique pour l’Assurance des Investissements et des Crédits à l’Exportation (SIACE), la Société islamique pour le développement du secteur privé (SID) et La Société internationale islamique de financement du commerce (SIFC)  en coopération avec le Forum des affaires du Groupe de la BID (THIQAH), ont organisé le «le Forum du secteur privé» le 2 septembre 2021 à Tachkent – République d’Ouzbékistan, en conjonction avec la 46ème  réunion annuelle du Conseil des gouverneurs du Groupe de la Banque islamique de développement sous le thème « Répondre, restaurer, redémarrer : Résilience et prospérité post-COVID pour tous ».

Le Forum du secteur privé a mis en évidence les activités, les services, les initiatives et les solutions conjointes du Groupe de la BID dans les pays membres sur les fronts de l’investissement, du commerce et de l’assurance. Le Forum a aussi fourni une plate-forme unique pour réseauter et établir des relations d’affaires et des partenariats avec d’autres représentants et parties prenantes de premier plan de la communauté des affaires afin de partager leur expérience, leurs réussites et leurs meilleures pratiques, tout en explorant conjointement les opportunités d’investissement et de commerce offertes par les pays de la CEI. En outre, le forum a mis en relation les communautés d’affaires des pays membres en organisant des réunions parallèles B2B et B2G programmées.

Dr. Muhammad Al Jasser, président du GBID « Toutes les entités du Groupe de la BID sont des catalyseurs de développement. Chaque dollar investi par elles apporte plus d’activités. Je vous invite à profiter du savoir-faire technique présent ici. Le secteur privé a un rôle énorme à jouer dans le redémarrage des économies et leur reconstruction ».

Le Forum a discuté des perspectives d’avenir pour surmonter la pandémie de COVID-19. En outre, le Forum a mis en évidence le programme de préparation et de réponse stratégique (SPRP) du Groupe de la BID de 2,3 milliards de dollars US pour le COVID-19 dans le cadre de son approche (3R) « Réagir, restaurer et redémarrer ».        

Les principaux résultats de cette session ont noté des progrès considérables en termes de lancement et de mise en œuvre des projets impliquant la croissance du commerce, des investissements et des assurances dans les pays membres. Les sessions ont également abordé les principaux défis limitant la communauté des affaires et les autorités compétentes en matière de commerce et d’investissement des pays de la CEI et d’autres pays membres en favorisant un environnement où les parties peuvent bénéficier des opportunités existantes.

Dans son discours d’ouverture, M. Oussama Kaissi a déclaré : « La pandémie n’est pas encore terminée, mais une chose dont nous sommes certains, c’est que la SIACE continuera à soutenir ses pays membres grâce à sa gamme complète de solutions de crédit et d’atténuation des risques politiques conformes à la charia pour surmonter ensemble cette crise et s’adapter à la nouvelle réalité collective, plus forts et plus résilients qu’avant.

Pour sa part, Ing. Hani Salem Sonbol a déclaré : « Conformément à son plan de réponse à la pandémie, la SIFC a alloué 1,1 milliard de dollars de financement et a lancé plusieurs programmes de développement pour soutenir la reprise des pays membres qui visaient à améliorer la sécurité alimentaire, à renforcer la résilience et à soutenir les secteurs de la santé et de l’exportation. Sur les 1,1 milliard de dollars approuvés, environ 400 millions de dollars ont été consacrés aux PME, reflétant l’accent mis sur le soutien au redressement des PME, le maintien des chaînes de valeur agricoles et le renforcement des capacités. “

De son côté, M. Ayman Sejiny a déclaré : « La « Facilité de préparation et de réponse stratégiques » du Groupe de la BID peut soutenir nos efforts conjoints pour non seulement faire face à la crise, mais aussi pour la surmonter avec un plan concret et réalisable. La portée géographique de la SID dans 55 pays membres, ainsi que son réseau de plus de 100 institutions financières et 5 bureaux régionaux et leurs liens locaux, ont doublé nos capacités collectives et notre potentiel pour atténuer efficacement les retombées à court terme de la pandémie. Cette facilité collaborative est la première du genre et elle est conçue pour unir le pouvoir des secteurs public et privé au service de l’humanité en cas d’urgence. »

Le Forum a réuni plus de 1000 participants de plusieurs secteurs à travers le monde, tels que des représentants gouvernementaux, des présidents des  conseils d ;administration et PDG d’entreprises locales et internationales, des institutions multilatérales et financières, des chambres de commerce et d’industrie, des associations professionnelles, des agences de promotion des investissements, des investisseurs individuels, entrepreneurs, des centaines de responsables politiques et décideurs, ainsi que leurs Excellences les gouverneurs de la Banque islamique de développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here