Le Raja remporte la Coupe de la Confédération Total Energies de la CAF

0
346
Le Raja succède à l'autre club marocain, la RS Berkane qui avait gagné le trophée en 2020.

SPORT. Le Raja de Casablanca a remporté samedi soir la Coupe de la Confédération Total Energies de la CAF. Le club marocain s’impose en finale au stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou de Cotonou (Bénin) devant les algériens de la JS Kabylie (2-1).

Le Raja succède à l’autre club marocain, la RS Berkane qui avait gagné le trophée en 2020.

Dans un match intense, les “Aigles Verts” du Maroc ont fait l’essentiel en première mi-temps, en inscrivant leurs deux buts durant le premier quart d’heure.

Dès la cinquième minute, Soufiane Rahimi, meilleur buteur du dernier CHAN Total, profite d’une passe en profondeur, déjoue la défense des Canaris et trompe le gardien Benbout. Réalisation validée par l’arbitre de la rencontre Victor Gomez après vérification de la VAR.

Dix minutes plus tard, le même Rahimi percute de la gauche et envoie un caviar pour son coéquipier Ben Malango qui met le cuir au fond des filets du gardien de la JSK.

A la 18′, les algériens se réveillent et s’essayent devant les buts de l’excellent Zniti mais la tête de Boulahia rate le cadre. Quelques minutes plus tard, le duo Bensayeh- Boulahia rate de peu face au keeper marocain.

Avec deux buts d’avance, le Raja menait les débats face à une équipe de la JSK qui se perdait sur le terrain et notamment à l’entrejeu où les poulains de Lassaad Chabi excellaient.

Après la pause citron, l’entraineur de la JSK, Denis Lavagne a su donner des consignes claires aux coéquipiers de Bencherifa. Les Canaris réussissent à réduire la marque dès la 46′ par l’intermédiaire de Boulahia. L’attaquant qui a fait toute sa formation à l’Atletico Madrid conclut un très beau travail de Rezki Hamroune pour mettre le ballon, d’un tir croisé, au fond des filets gardés par Zniti.

Après ce but, les “rajaouis” reviennent en arrière et se compliquent même leur mission avec l’expulsion d’Omar Ardjoune peu après l’heure de jeu (63′) à la suite d’un tacle appuyé sur Bensayeh.

Ngoma, Azrida et Rahimi ratent du côté marocain, tout comme du côté opposé où Boulahia, Hamroune et Tubal n’ont rien pu faire face à la défense des “Aigles Verts” bien autour du dernier rempart Anas Zniti.

Huitième titre continental pour le Raja qui vient à bout de la JS Kabylie dans un match héroïque sur la pelouse du stade de l’Amitié Général Mathieu Kérékou de Cotonou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here