Site icon Pagesafrik.info

Le point focal de l’Observatoire pour l’amélioration du climat des affaires au Congo-Brazzaville vient d’être installé

Le Ministre des Finances, du Budget et du Portefeuille public, Rigobert Roger Andely.

Jeudi 09 septembre 2021 à Brazzaville, Clément Belibanga, Commissaire en charge du Département des politiques économiques, monétaires et financières près la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), s’est confié à la presse au sortir de sa rencontre avec le Ministre des Finances, du Budget et du Portefeuille public, Rigobert Roger Andely, assisté de son collègue Délégué au Budget, Ludovic Ngatsé. Il a déclaré ce qui suit sur l’objet de sa mission au Congo-Brazzaville.

« En ce moment, nous parcourons les 6 pays de la CEMAC pour installer les Points focaux de l’Observatoire pour l’amélioration du climat des affaires. Nous sommes venus rencontrer le Ministre des Finances du Congo-Brazzaville, qui fait partie du Conseil des Ministres de l’UAC, et qui nous a fait répercuter l’importance que nos Chefs d’Etat accordent à l’amélioration du climat des affaires. L’amélioration du climat des affaires est une nécessité pour développer le secteur privé et favoriser l’emploi.

Nous avons emmené quelques matériels informatiques, que nous avons déposés au siège du Point focal Congo-Brazzaville, situé au Ministère du développement industriel et de la promotion du secteur privé. C’est une mission très importante, voulue par nos chefs d’Etat, afin de booster nos Economies (…). L’amélioration du climat des affaires au profit des investisseurs privés fait allusion aux principaux indicateurs ci-après : l’équité de la Justice dans les règlements des contentieux au Tribunal du commerce ; la baisse des coûts de production pour faire face à la compétitivité ; la baisse des coûts de l’électricité ; l’entretien des routes pour la fluidité du transport des produits ; la baisse des coûts du carburant et l’élimination de la corruption ».

En rappel, c’est à la suite de la crise économique et financière, qui avait frappé les Economies des pays de la CEMAC en 2008-2009, que les Chefs d’Etat avaient instruit les Ministres des Finances de chaque pays, de trouver des solutions pour la relance des Economies de la sous-région.

C’est ainsi que, au cours d’une réunion tenue à Douala (Cameroun), les Ministres des Finances des 6 pays avaient mis en place un Observatoire pour l’amélioration du climat des affaires. Cet Observatoire avait institué une Commission chargée, non seulement d’installer des Points focaux dans tous les Etats membres, mais aussi de sensibiliser les autorités nationales pour la prise en charge financière et matérielle de ces Points focaux. 

Aller à la barre d’outils