Le Nigeria souhaite que les radios et télévisions du pays suppriment leurs comptes Twitter

Cette demande fait suite à la décision du gouvernement, vendredi, de suspendre Twitter après la suppression par le réseau social d’un tweet du président, Muhammadu Buhari.

0
93
Le président nigérian, Muhammadu Buhari, à Pretoria (Afrique du Sud), le 3 octobre 2019. SIPHIWE SIBEKO / REUTERS

Le Nigeria a demandé, lundi 7 juin, à tous les médias audiovisuels de suspendre immédiatement leur compte Twitter. 

« Nous conseillons à toutes les entreprises audiovisuelles de désinstaller leur compte Twitter, et de cesser d’utiliser Twitter pour rechercher des informations, ou des sources d’information », a déclaré le directeur de l’organe de régulation audiovisuelle, la National Broadcasting Commission (NBC), Armstrong Idachaba, dans un communiqué diffusé lundi matin. « Cela serait considéré comme antipatriotique pour quelconque média audiovisuel de continuer à soutenir Twitter », a-t-il assuré.

Ce communiqué fait suite à l’annonce, vendredi, du ministère de l’information et de la culture de la suspension de Twitter pour une durée indéterminée. Cette décision est intervenue après la suppression, mercredi, par le réseau social d’un message du président Muhammadu Buhari, qui menaçait de « traiter avec un langage qu’ils comprennent » les responsables des violences actuelles dans le sud-est du Nigeria, attribuées par les autorités à des séparatistes igbos.

Le tweet avait été fortement décrié à travers le pays et le réseau social avait estimé que M. Buhari enfreignait ses règles d’utilisation en matière de conduite haineuse…

Lire la suite sur Le Monde Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here