Le général Abdel Fattah al-Burhane, l’homme fort de Khartoum

Le général Abdel Fattah al-Burhane, qui était à la tête des autorités de transition avant leur dissolution par un putsh, incarne aujourd'hui le pouvoir militaire au Soudan.

0
85
Le général Burhane est seul aux commandes après avoir annoncé lundi 25.10.2021 la dissolution de toutes les institutions du Soudan.

Le général Abdel Fattah al-Burhane est donc l’homme qui semble être aux commandes du Soudan après l’arrestation des dirigeants civils de la transition.

Très critiqué pour avoir trahi la révolution de 2019 ayant chassé du pouvoir Omar el-Béchir, le général Abdel Fattah al-Burhane a expliqué aujourd’hui avoir dissous tous les organes de transition. 

“Le Premier ministre était en danger et il a été mis à l’abri. Il habite maintenant avec moi, chez moi, nous étions assis ensemble hier soir, et il continue sa vie normalement. Il rentrera chez lui lorsque la crise sera terminée et que toutes les menaces auront disparu. Mais pour l’instant, il reste avec moi, chez moi”, a déclaré l’homme fort de Khartoum.

L’homme de l’ombre

Le nom de ce général de 61 ans était sur toutes les lèvres après le coup d’Etat. Pour les partisans d’un pouvoir civil, il est celui qui veut refaire du Soudan le pré carré de l’armée…

Lire la suite sur DW

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here