Le Dieu d’amour est né, le Dieu vengeur est mort !

0
351

TRIBUNE. L’humanité entière est face à une crise sans précédent. Pour s’unir en une seule tribu mondiale et selon ses expériences du passé, n’a-t-elle pas besoin en ce moment d’adopter une nouvelle religion, un nouveau Dieu, harmonieux avec son ère actuelle, d’autant plus que les anciennes religions  et les Dieux vengeurs sont bel et bien enterrés?

Sans raison de vie, sans savoir son devenir une fois décomposé, la mort, l’homme a dû créer le concept d’une origine invisible, une puissance supranaturelle, cause de son existence. De même pour échapper à sa réalité purement matérielle, l’homme a conçu l’existence d’une partie de lui même, invisible et émanant de cette force supranaturelle impalpable à son tour. Il a donné un nom à cette puissance, Dieu, et à cette partie invisible enfouie en lui, l’âme. Tout ceci afin de se sécuriser et de croire à une protection permanente, indépendamment du temps et de l’espace. 

Autrefois, l’homme qui vivait seul face aux dangers de la nature a donc crée la protection divine, s’accrochant à sa robe à chaque tempête et orage.

L’homme a ensuite appris la nécessité de vivre en collectivité pour sa survie, ainsi le Dieu protecteur de chaque individu ne servait  plus à rien puisque le groupe a pris la fonction protectrice. Le Dieu protecteur individuel  en est mort.En revanche, le groupe ayant besoin à son tour d’un protecteur, le Dieu de tous a été engendré  ainsi que l’intermédiaire entre ce Dieu et le groupe, le sage de la tribu, celui qui a l’art de parler au Dieu Protecteur du groupe.

Avec le temps, les groupes se sont réunis en tribu afin d’avoir une meilleure protection contre les autres tribus et contre tous les dangers de la nature, mais aussi pour se partager les rôles. Ainsi le Dieu protecteur de chaque groupe est mort. L’homme a donc choisi un Dieu plus puissant capable de protéger toute la tribu et lui procurer la richesse. La stratégie des guerres est alors inventée  pour se protéger mais surtout pour s’enrichir et occuper les terres des autres innocents au nom de Dieu.

Les tribus devenant plus grandes, la population incontrôlable et le sage ne pouvant plus se faire écouter, de là est née la religion. Le prophète a remplacé le sage, la loi sacrée autoritaire et totalitaire est donc née. Ceci ne suffisant pas, il a fallu métamorphoser le Dieu Protecteur en un Dieu  Vengeur, le Dieu de la terreur, avec l’enfer et le paradis afin de terroriser la population et la maitriser au nom du Dieu Impitoyable. 

Ainsi chaque tribu, chaque nation a eu sa religion et son prophète justifiant les guerres des tribus pour sauver les âmes des hommes. La tribu la plus forte  impose donc sa religion et son prophète. De la sorte, les tribus se sont organisées en nations et  en pays.

Maintenant que le  monde est devenu un seul pays, il a fallu encore une fois à l’homme créer  un Dieu pour tout le monde, un Dieu unificateur, une religion mondiale, un Dieu universel, mais cette fois-ci avec un Dieu Amour en tuant le Dieu vengeur. Subitement chaque religion, qui autrefois tuait des enfants, des femmes, des hommes, pillait  les biens des innocents, prétend être maintenant une religion universelle et d’amour en dépit de son ancienneté de plus de 1000 ans avec des lois impossibles à appliquer dans la présente ère, sans prouver l’amour et la paix à ses débuts. Ces anciennes religions sont donc en train de se métamorphoser et de muter vers des religions pacifiques avec un Dieu d’amour en enterrant le Dieu Vengeur, une très bonne nouvelle pour l’humanité ! 

L’humanité n’est-elle pas arrivée à un stade où elle n’a pas d’autres choix, comme elle l’avait fait dans le passé, que d’unir maintenant tous ses Dieux en un Seul Dieu d’Amour, et de fendre toutes les religions en une seule et unique religion de Paix en ne faisant de la terre qu’un seul pays et tous ses citoyens les feuilles d’un seul et même arbre ?

A-t-elle une autre alternative ?

Docteur Jaouad MABROUKI, Psychiatre, Chercheur, Expert en psychanalyse de la société marocaine et arabe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here