Le Bénin veut intégrer l’approche de genre dans ses stratégies de ripostes contre le VIH/SIDA

0
258

La ministre béninoise des Affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifodé Méwanou, a procédé ce mardi à Cotonou au lancement de l’outil de l’ONUSIDA d’évaluation basée sur le genre pour l’élaboration de ripostes contre l’épidémie liée au VIH/SIDA.

S’exprimant lors de l’atelier d’évaluation basée sur le genre pour les ripostes au VIH/SIDA, la directrice de l’ONUSIDA pour le pays, Margarette Mona, a estimé que cet outil va aider à mieux évaluer l’épidémie en tenant compte du genre pour des actions plus efficaces.

“La nouvelle stratégie de l’ONUSIDA envisage d’éradiquer le VIH/SIDA en mettant fin aux inégalités. L’un des résultats fixé pour l’horizon 2025 est de réduire à 10% les inégalités du genre et de violence basée sur le genre chez les femmes, les personnes vivants avec le VIH”, a-t-elle indiqué.

Pour sa part, Véronique Tognifodé Méwanou a pensé qu’une telle approche pourrait aider à franchir un cap dans la lutte contre le VIH/SIDA. “L’outil d’évaluation basée sur le genre pour les ripostes nationales (contre le) VIH est destiné à aider les pays à évaluer l’épidémie, son contexte et la riposte (contre elle) dans une perspective sexospécifique et à rendre les ripostes au VIH transformatrices, équitables, fondées sur les droits et de ce fait, plus efficaces”, a-t-elle souligné.

Depuis 2002, la prévalence du VIH s’est stabilisée à 1,2% de la population nationale du Bénin. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here