L’arrestation de Ghislain Muhiwa renforce les soupçons de la Lucha

Le militant du mouvement citoyen Lucha a été placé en détention provisoire à la suite d’une dénonciation liant la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi.

0
142
Le mouvement citoyen Lucha milite contre la corruption et réclame un Etat de droit.

Au mois de mai, lors de l’éruption du volcan Nyiragongo, Ghislain Muhiwa et ses camarades avaient dénoncé des détournements de dons destinés aux victimes du sinistre par certains agents de la fondation au Nord-Kivu.

Les faits se sont déroulés ce dimanche (22 août 2021) en fin de journée. Lors de son arrestation, le militant a été escorté par des agents des renseignements ainsi que des policiers. Ceux qui étaient présents sur les lieux ont signalé également la présence de l’avocat de la fondation.

Bienvenu Matumo, présent sur les lieux et membre de la Lucha dénonce une instrumentalisation de la justice. “Nous sommes étonnés que ceux qui dénoncent sont ceux qui sont poursuivis alors qu’il y a eu des cas d’arrestation dans ce dossier. Nous demandions qu’il puisse y avoir plus d’investigation en interne pour qu’on puisse savoir qui sont les personnes qui ont détourné une partie de l’aide. Depuis ce moment-là, il y a un acharnement, une instrumentalisation de la justice parce qu’on veut absolument plaire à la première dame et quand on discute avec les magistrats, on nous dit clairement que le dossier appartient à la première dame et qu’il faut y aller avec toutes les assurances possibles”, s’inquiète l’activiste…

Lire la suite sur DW

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here