L’ARCEP Bénin met en ligne la plateforme de l’atlas de couverture et de la qualité de service des réseaux mobiles

0
328
Flavien Bachabi, Président de l'Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP BENIN)

La salle de conférence du Conseil de Régulation de l’Arcep a abrité ce jeudi 25 novembre 2021, la cérémonie officielle de lancement de la plateforme de l’Atlas de couverture et de la qualité de service des réseaux mobiles au Bénin.

C’était en présence des opérateurs mobiles, des Associations de consommateurs et autres invités, que la plateforme, permettant à l’utilisateur de visualiser la couverture et la qualité de service des réseaux mobiles, où qu’il se trouve et à n’importe quel moment a été présentée.

L’Arcep Bénin, dans sa vision de protéger les intérêts des consommateurs, a décidé de la mise en place d’outils innovants adaptés à l’information, la communication et la transparence de l’information pour le consommateur, dont la réalisation de l’Atlas de couverture et de la qualité de service des réseaux mobiles.

Hervé Coovi Guèdègbé, Secrétaire Exécutif de l’Arcep Bénin, en adressant ses mots de bienvenue aux acteurs de l’écosystème, a remercié les opérateurs de réseaux mobiles pour leur implication dans la réalisation de ce projet, qui permettra de ‘’remettre le réseau aux mains des consommateurs ‘’.

Pour les opérateurs de réseaux de téléphonie mobile à savoir Mtn Bénin et Moov Africa Bénin, la mise en ligne de cette plateforme est une innovation en Afrique et permettra aux clients et aux investisseurs de s’assurer de la qualité de service et de la couverture des réseaux dans n’importe quelle localité du Bénin.

En procédant au lancement, le Président de l’Arcep Bénin, Flavien Bachabi a rappelé la vision du Gouvernement pour le secteur du numérique et les actions mises en œuvre par le régulateur dont l’objectif est de protéger les intérêts des consommateurs. Il a fait savoir qu’au cours de ces dernières années, l’Arcep s’est distinguée par des initiatives et des actions fortes, les unes pour renforcer l’efficacité de la régulation et contribuer à assainir le secteur, et les autres pour donner aux opérateurs les moyens de faire leur preuve sur le marché, et pour assurer l’éducation, l’information et la protection des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here