La NBA et la Basketball Africa League lancent des initiatives pour l’égalité entre les genres en Afrique

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, la NBA et la BAL s’engagent à promouvoir l’égalité entre les genres et l’inclusion économique sur le continent

0
163
Amadou Gallo Fall, Président de la Basketball Africa League ; Paul Kagame, Président du Rwanda ; Aurore Mimosa Munyangaju, Ministre des Sports du Rwanda ; Mark Tatum, Commissaire Adjoint et Chef des Opérations ; Anibal Manave, Président de la FIBA Africa et du Board de la BAL ; Alphonse Bilé, Directeur Exécutif de la FIBA Africa ; Luol Deng, double All-Star NBA et Président de la fédération de basketball du Soudan du Sud ; et Olumide Oyedeji (Nigéria), ancien joueur NBA ; lors de la présentation du logo officiel de la BAL (Credit: NBAE/Getty Images)

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, la National Basketball Association (NBA) et la Basketball Africa League (BAL) ont annoncé aujourd’hui le lancement d’initiatives visant à faire progresser l’égalité entre les genres et l’inclusion économique en Afrique. 

Ces initiatives s’appuient sur les efforts collectifs de la famille NBA pour promouvoir l’égalité et la justice sociale aux États-Unis, notamment la création de la NBA Foundation et de la National Basketball Social Justice Coalition l’année dernière.

En Afrique, les efforts de la NBA et de la BAL se concentreront sur la sensibilisation à la violence sexiste, le soutien à l’éducation des filles et la participation accrue des femmes à tous les niveaux de l’industrie du basketball.  Les ligues utiliseront chacune leurs propres plateformes et ressources pour promouvoir l’égalité entre les genres parmi les fans et les principales parties prenantes. Elles collaboreront avec des partenaires du monde des affaires et des communautés sur de nouveaux programmes et des initiatives de renforcement des capacités qui contribueront à réduire l’écart entre les genres dans les opérations des deux ligues.  La NBA et la BAL visent à travailler et à s’associer avec davantage d’entreprises à capitaux africains dans le cadre de leurs activités commerciales sur le continent.

« La responsabilité sociale fait partie intégrante des efforts de la NBA pour le développement de la jeunesse sur le continent depuis plus de trente ans », a déclaré le PDG de NBA Africa, Victor Williams.  « À la suite de la création de la NBA Foundation et de la National Basketball Social Justice Coalition aux États-Unis et dans le prolongement de nos efforts plus généraux visant à contribuer à la création d’une société plus égale et plus juste, la NBA et la BAL sont toutes deux impatientes d’approfondir leurs engagements avec leurs partenaires, les dirigeants communautaires et d’autres parties prenantes, afin de faire progresser l’égalité entre les genres et de créer un environnement économique plus inclusif en Afrique. » 

« La Basketball Africa League s’est engagée à combattre les stéréotypes, les préjugés et les barrières qui empêchent trop souvent les femmes en Afrique de réaliser leurs rêves », a déclaré le président de la BAL, Amadou Gallo Fall.  « Ces initiatives contribueront à faire en sorte que les jeunes filles et les femmes de tout le continent puissent bénéficier d’opportunités et de ressources qui les aideront à progresser sur le terrain et dans la vie. »

Les actions et la programmation spécifiques que la NBA et la BAL mettront en œuvre au cours des trois prochaines années comprennent :

  • la lutte contre la violence sexiste à travers diverses formations, la participation à des campagnes de lutte contre la violence, tout en profitant de l’influence et du leadership des joueurs évoluant dans les deux ligues ;
  • le soutien à l’éducation des jeunes filles à travers l’élaboration d’un programme de Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques (STEM) et de sport pour les jeunes filles de 14 ans et moins, les incitant à découvrir des domaines qui les préparent à un emploi futur ;
  • la garantie que davantage de possibilités s’ouvriront aux femmes dans les rôles opérationnels liés à la BAL, y compris les arbitres, les officiels des tableaux de scores, les commissaires de match et les annonceurs ;
  • le développement de partenariats et de relations d’affaires avec les petites et moyennes entreprises africaines.

La NBA est liée à l’Afrique depuis de nombreuses années et a ouvert son siège africain à Johannesburg en 2010.  Lors de la soirée d’ouverture de la saison 2020-2021, les effectifs de la NBA comptaient 14 joueurs africains, et plus de 100 joueurs actuels et anciens sont africains ou ont un lien de parenté africain.  Grâce à NBA Cares, le programme mondial de responsabilité sociale de la ligue, la famille NBA a créé plus de 90 lieux en Afrique dans lesquels les enfants et les familles peuvent vivre, apprendre et jouer en toute sécurité.

La Jr. NBA (Junior NBA), le programme mondial de basketball pour les jeunes garçons et filles, a été mise en œuvre dans 15 pays africains.  Basketball Without Borders (BWB) Africa, le programme mondial de développement du basketball et de sensibilisation communautaire de la NBA et de la FIBA, a été organisé 17 fois, et 10 anciens participants à BWB Africa ont été recrutés par la NBA.  En 2018, la NBA et le SEED Project ont ouvert la NBA Academy Africa, un centre d’entraînement de basketball d’élite basé à Saly, au Sénégal, destiné aux meilleurs espoirs masculins de toute l’Afrique. Il s’agit du premier du genre sur le continent.  Depuis lors, neuf participants aux programmes de la NBA Academy Africa, y compris son programme féminin, ont intégré des écoles de la première division sportive universitaire des Etats-Unis, la NCAA Division-1.

Par APO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here