La Chine espère signer de nouveaux documents de coopération dans le cadre de l’ICR avec le Burkina Faso, selon le ministre chinois des Affaires étrangères

0
40

Le conseiller d’Etat et ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi a espéré jeudi que la Chine et le Burkina Faso signeraient au plus vite un certain nombre de documents portant sur leur coopération dans le cadre de l’Initiative la Ceinture et la Route (ICR), et renforceraient leur coopération bilatérale dans des domaines tels que les soins de santé et les infrastructures.

M. Wang a tenu ces propos au cours d’une conversation téléphonique avec Alpha Barry, le ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso. Il a ajouté que la signature de ces documents insufflerait un nouvel élan aux relations bilatérales, et créerait un espace permettant aux deux pays d’approfondir leur coopération pratique.

Depuis que les deux pays ont repris leurs relations diplomatiques il y a trois ans, leurs liens se sont développés rapidement, a noté M. Wang, ajoutant que depuis le déclenchement de la pandémie de COVID-19, les deux parties s’étaient mutuellement soutenues, et que leur amitié s’était améliorée et consolidée.

C’est un fait avéré que la reprise des relations diplomatiques entre la Chine et le Burkina Faso sert pleinement les intérêts des deux pays et des deux peuples, a ajouté M. Wang.

M. Wang a également déclaré que la Chine soutenait fermement les efforts du Burkina Faso pour développer son économie, améliorer les moyens de subsistance de sa population et préserver sa sécurité nationale.

La Chine est prête à continuer à apporter son soutien au Burkina Faso dans sa lutte contre la pandémie, ainsi qu’à partager son expérience en matière de gouvernance avec tous les pays en développement, dont le Burkina Faso, afin d’accélérer leur développement commun, a-t-il ajouté.

M. Wang a déclaré que la Chine s’opposait au terrorisme sous toutes ses formes, et était disposée à continuer à prêter assistance au Burkina Faso dans la mesure de ses capacités afin de l’aider à lutter contre le terrorisme et à sauvegarder sa sécurité nationale.

La Chine est prête à travailler de concert avec le Burkina Faso pour défendre leurs droits et intérêts légitimes et communs dans les arènes internationales et multilatérales, et espère que les deux pays continueront à se soutenir fermement sur toutes les questions relatives à leurs intérêts fondamentaux, a ajouté M. Wang.

Il y a quelques temps, la Chine et l’Afrique ont lancé conjointement une “Initiative sur le partenariat pour le développement de l’Afrique”, qui répond directement aux préoccupations de l’Afrique et a déjà produit des résultats très positifs, a-t-il affirmé.

La Chine est disposée à travailler avec tous les pays africains – dont le Burkina Faso – afin d’encourager davantage de pays à se joindre à cette initiative et d’amener la communauté internationale à travailler de concert au développement de l’Afrique, a-t-il déclaré.

La Chine est également prête à renforcer sa coordination avec le Burkina Faso dans le cadre du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) afin de contribuer conjointement à la réussite du sommet de cette année.

M. Barry a pour sa part remercié la Chine pour son ferme soutien au développement économique et social du Burkina Faso, et plus particulièrement à ses efforts de lutte contre la pandémie.

La Chine a tenu ses promesses dans sa coopération avec le Burkina Faso, une coopération qui a produit des résultats remarquables, a noté M. Barry, décrivant la Chine comme une amie fiable et une partenaire de qualité, et soulignant que les deux pays avaient noué une profonde amitié tournée vers un avenir commun.

Le Burkina Faso est prêt à approfondir sa coopération avec la Chine dans la construction de l’ICR, et à faire franchir une nouvelle étape à leurs relations bilatérales, a-t-il ajouté.

Exprimant sa gratitude envers la Chine pour sa contribution active à l’accélération du développement africain et à la défense des intérêts du continent, M. Barry a déclaré qu’il espérait également davantage d’aide et de soutien de sa part en matière de coopération antiterroriste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here