La CEEAC décide d’accompagner financièrement la transition tchadienne, à l’issue d’un sommet extraordinaire tenu à Brazza

0
221
Les Présidents Félix-Antoine Tshisekedi et Denis Sassou Nguesso

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président en exercice de l’UA, a assisté ce vendredi 4 juin au Congo Brazza à l’ouverture du sommet extraordinaire de la CEEAC.

Dans la déclaration finale faite à l’issue du huis clos tenu par les Chefs d’État et de Gouvernement, la CEEAC décide d’accompagner la transition tchadienne avec une aide financière que l’Union africaine se charge de récolter auprès des pays qui composent l’organisation sous-régionale. En second lieu, concernant le conflit transfrontalier entre le Tchad et la Centrafrique, la CEEAC a noté d’abord avec satisfaction la volonté des deux pays de régler cette situation à l’amiable, après des incidents violents et meurtriers qui ont causé mort d’hommes et des dégâts matériels des deux côtés. Ensuite, une commission a été créée avec comme objectif le suivi de la résolution pacifique du conflit en cours.

Organisées sous le haut patronage du Président de la République soeur du Congo, Denis Sassou-N’Guesso, également Président en exercice de la CEEAC, ces assises étaient consacrées essentiellement à la situation sécuritaire du Tchad, à la suite du décès brusque du Maréchal-Président Idriss Déby Itno. Trois Chefs d’État et des représentants de gouvernement ont pris part à la conférence extraordinaire de Brazzaville. On a noté la présence des Présidents centrafricain Faustin-Archange Touadera et angolais, Joao Lourenço, outre le Président Tshisekedi et l’hôte du sommet Denis Sassou-N’Guesso.

Alors qu’il procédait à l’ouverture de la conférence, le Président N’Guesso, évoquant la mémoire de feu Président Deby Itno, a rappelé aux participants le souvenir qu’il garde d’un homme voué à l’unité et au développement de son pays ainsi que son engagement pour une Afrique prospère, attachée à ses valeurs. Denis Sassou-N’Guesso promet de s’impliquer et de créer une dynamique en tant que Président en exercice de la CEEAC, pour une transition réussie au Tchad.

La nomination d’un haut représentant et d’un représentant spécial et chef de bureau de liaison de l’UA à N’Djamena

L’allocution du Président Sassou Nguesso à été précédée du discours du Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat. Ce dernier a également évoqué la nécessité pour l’Union africaine d’accompagner le Tchad dans sa transition. Moussa Faki a annoncé la nomination du Sénégalais Ibrahim Fall comme Haut représentant de l’UA au Tchad ainsi que celle du Congolais (Brazza) Basile Ikweli comme représentant spécial et chef du bureau de liaison de l’UA à N’Djamena. Avec la conjugaison des efforts de tous les Africains, de l’UA et de la Ceeac, dit-il, le Tchad peut parvenir à une transition pacifique.

Pour rappel, le sommet extraordinaire de Brazzaville sur la situation sécuritaire au Tchad prendra fin ce samedi 5 juin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here