Frederik de Klerk, l’autre artisan controversé de l’abolition de l’apartheid

L'ancien président sud africain et prix Nobel de la paix, Frederik Willem de Klerk, est décédé à l'âge de 85 ans. Quel héritage laisse-t-il derrière lui?

0
272
Afrique du Sud, le 10 février 1990, Fredrik Willem de Klerk annonce la libération de Nelson Mandela

Frederik Willem de Klerk est né à Johannesburg le 18 mars 1936. Il a grandi dans une famille d’Afrikaners blancs politiquement actifs. Très tôt, il s’engage au sein du Parti national. Il fait ensuite carrière en tant que membre du Parlement et comme ministre. 

En 1989, il devient président de l’Afrique du Sud. Jusqu’alors conservateur, il est considéré comme un défenseur de l’apartheid. Mais peu après son élection, il agit en réformateur pragmatique qui prône un équilibre entre les blancs et les noirs. 

Sa place dans l’histoire et le prix Nobel 

“Je ne me suis pas réveillé un jour en disant que l’apartheid était une erreur – c’était un processus“…

Lire la suite sur DW 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here