Des questions au Mali après l’attaque contre Assimi Goïta

Une attaque au couteau a visé ce mardi 20 juillet, le colonel Assimi Goïta. Mais, plusieurs zones d'ombre subsistent autour de cette tentative d'assassinat.

0
322
Le colonel Assimi Goïta, le 22 septembre 2020, lors des 60 ans de l'indépendance du Mali

Deux personnes ont tenté mardi matin (20.07.2021), de poignarder le président de la transition au Mali, le colonel Assimi Goïta, durant le rite musulman de l’Aïd al-Adha, la fête du Sacrifice, à la Grande mosquée de Bamako.

La première zone d’ombre après cette attaque, s’oriente autour des suspects qui sont entre les mains des enquêteurs. Comment se sont-ils aussi facilement approchés du chef de l’Etat, avec des armes au sein de la mosquée ? La question revient très souvent lors des discussions dans les grins (lieu de rassemblement) de Bamako.

Autre question : Où était la garde rapprochée d’Assimi Goita composée essentiellement de forces spéciales au moment des faits ? 

En attendant, peu après l’attaque au couteau dirigée contre le président de la transition malienne, celui-ci a parlé d’acte isolé avant d’appeler les Maliens à la cohésion sociale et à la réconciliation nationale…

Lire la suite sur DW

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here