Des propos du président rwandais suscitent l’indignation en RDC

0
271
Le président rwandais Paul Kagame (à gauche) et son homologue français Emmanuel Macron, à Paris, le 17 mai 2021. SARAH MEYSSONNIER / REUTERS

Intervenant sur RFI et France 24, Paul Kagame a affirmé qu’« il n’y a pas eu de crime, absolument pas » il y a plus de vingt ans, dans l’est de la République démocratique du Congo.

Des propos du président rwandais Paul Kagame niant les crimes commis par des armées étrangères il y a plus de vingt ans en République démocratique du Congo suscitaient mardi 18 mai de vives réactions dans le pays, où beaucoup y ont vu du « négationnisme ».

Dans une interview accordée lundi aux médias français RFI et France 24, M. Kagame a affirmé que dans l’est de la RDC, « il n’y a pas eu de crime, absolument pas (…) ».

Plus grand pays d’Afrique subsaharienne, la RDC a connu deux guerres entre 1996-1997 et 1998-2003, particulièrement meurtrières et qui ont déstabilisé en profondeur la région frontalière des Kivus. Le pays a frôlé l’éclatement au cours de ces conflits impliquant de nombreuses milices et les armées de plusieurs pays de la région, en particulier le Rwanda et l’Ouganda…

Lire la suite sur Lemonde Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here