Déclaration du Président de la CPI, le juge Chile Eboe-Osuji, à l'occasion de la Journée des droits de l'homme

0
1385
Le juge Chile Eboe-Osuji

« Aujourd’hui, la Cour pénale internationale (CPI) s’associe aux peuples du monde entier pour marquer la Journée des droits de l’homme, commémorant l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme le 10 décembre 1948 et est un jour pour nous tous de défendre les droits de l’homme.

Comme toujours, ce jour-là, nos pensées accompagnent les victimes de violations des droits de l’homme où qu’elles se trouvent dans le monde.

La CPI existe précisément pour défendre fermement les droits de l’homme : en exigeant de rendre des comptes lorsque les violations prennent la forme de génocide, de crimes contre l’humanité, de crimes de guerre ou de crime d’agression – là où la CPI est compétente.

Nous appelons les jeunes du monde à se joindre à nous dans cette mission, pour un avenir meilleur et un monde plus sûr de respect des droits de l’homme. Plus précisément, nous les appelons à se joindre à notre appel à toutes les nations du monde à ratifier le Statut de Rome ou à y adhérer en priorité, afin d’étendre sa protection à l’humanité partout dans le monde. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here