Dakar : Développement durable et dette soutenable au centre d’une conférence internationale prévue le 2 décembre prochain

0
1379
Place de l'Indépendance. Ph: wikipedia.

La capitale sénégalaise abritera le lundi 2 décembre 2019 une conférence internationale placée sous le thème « Développement durable et dette soutenable, trouver le juste équilibre ».

Organisée par la Présidence de la République du Sénégal et le Fonds monétaire international (FMI), en partenariat avec les Nations Unies et le Cercle des économistes, « la conférence examinera et explorera les politiques économiques qui permettraient aux pays d’Afrique subsaharienne de répondre à leurs besoins de développement sans compromettre la soutenabilité de leur dette », selon le FMI.

Elle permettra d’« identifier les stratégies et les options de politique économiques capables de financer les besoins en développement tout en assurant la viabilité de la dette et partager les expériences des différents acteurs économiques afin de faire émerger les meilleures pratiques », précise le Cercle des économistes.

Les pays d’Afrique subsaharienne (ASS) ont réalisé des progrès socio-économiques remarquables au cours des deux dernières décennies mais les besoins de développement restent importants, souligne le Fonds dans un communiqué rendu public récemment.

« Dans le même temps, poursuit la même source, la marge de manœuvre budgétaire nécessaire pour financer le développement est de plus en plus limitée, la  dette publique ayant augmenté rapidement entre 2012 et 2016, même si elle s’est stabilisée au cours des dernières années ».

Les participants à la conférence donneront ainsi un aperçu du rôle de toutes les parties prenantes dans les problématiques liées à la thématique centrale. A savoir: Comment les autorités de l’Afrique subsaharienne peuvent-elles accroître la mobilisation des recettes intérieures ? Comment la communauté internationale peut-elle aider les pays d’Afrique subsaharienne en leur garantissant un régime fiscal international adéquat ? Comment les autorités de l’ASS peuvent-elles améliorer l’efficacité des dépenses ? Comment les partenaires internationaux devraient-ils partager leur expérience dans ce domaine ? Comment les autorités de l’ASS peuvent-elles renforcer la capacité et la transparence de la gestion de la dette afin d’optimiser l’utilisation des ressources issues de la dette ?

Autres problématiques qui seront évoquées lors de cette journée de réflexion: quelles sont les perspectives pour les partenaires de développement d’honorer leurs engagements d’augmentation de l’aide publique au développement ? Comment toutes les institutions de développement devraient-elles améliorer leur collaboration ? Comment attirer davantage d’investissements privés dans les pays d’Afrique subsaharienne ? Comment intensifier les initiatives de financement innovantes ?

Adrien Thyg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here