Côte d’Ivoire. Gbagbo – Affi N’Guessan : la guerre pour le contrôle du FPI

L'ex-président ivoirien et son ancien Premier ministre ont chacun convoqué leur propre meeting avec les instances du parti.

0
121
Laurent Gbagbo et Pascal Affi N'Guessan

L’ancien président, Laurent Gbagbo rencontre ce lundi après-midi les instances du Front populaire ivoirien (FPI).  Samedi, c’est Pascal Affi N’Guessan, président légal de cette même formation politique, qui convoquera à son tour les représentants des différentes structures du parti.

Le divorce semble donc définitivement consommé entre Laurent Gbagbo et son ancien premier ministre. Pour Gildas Karimou du COJEP,  le Congrès panafricain des jeunes et des patriotes, le vrai FPI est avec Laurent Gbagbo.

“Le FPI qui se reconnait autour de Pascal Affi N’Guessan, ce sont les amis de Pascal Affi N’Guessan et ses proches. Tous ceux qui se reconnaissent dans le FPI dit “GOR” , qui sont restés fidèles au président Laurent Gbagbo, seront présents à la convocation de Laurent Gbagbo. C’est le terrain qui détermine le leadership d’un parti politique”, estime Gildas Karimou.

“Crise passagère”

Pour Jean Yves Essis du PDCI, dont Henri Konan Bédié est le président, la crise qui secoue le Front populaire ivoirien est passagère. Il estime que les partisans de cette formation vont surmonter les points de divergence.

“Après son arrivée, le président Gbagbo s’est essentiellement concentré sur la réconciliation à l’extérieur de son parti et il a mis au second plan la réconciliation à l’intérieur de son parti. Je pense qu’après cette cacophonie passagère, les choses vont rentrer dans l’ordre.  Parce que les militants du FPI sont obligés de se réconcilier pour préparer les échéances électorales de 2025”, dit ce cadre du PDCI...

Lire la suite sur DW

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here