Côte d’Ivoire. Exonérations fiscales et douanières : Une hausse de 9,7 milliards de FCFA à fin mars 2021 par rapport au premier trimestre 2020

0
173

Le coût des exonérations fiscales et douanières accordées, à fin mars 2021, s’établit à 87,1 milliards de FCFA contre 77,4 milliards de FCFA par rapport au premier trimestre 2020, soit une hausse de 9,7 milliards de FCFA (12,5%), a dit le porte-parole du gouvernement au sortir du Conseil des ministres, le mercredi 07 juillet 2021 à Abidjan.

« Le coût des exonérations fiscales et douanières, à fin mars 2021, s’établit à 87,1 milliards de FCFA contre 77,4 milliards de FCFA enregistrés à la fin du premier trimestre 2020, soit une hausse de 9,7 milliards de FCFA, soit plus de 12,5% », a déclaré Amadou Coulibaly. 
 
Ce coût représente, selon lui, 6,6% des recettes brutes mobilisées par les administrations fiscale et douanière contre 7,2% à la même période en 2020. 
 
Quant aux exonérations accordées à fin mars 2021 au titre de la fiscalité de porte, elles se chiffrent à 55,3 milliards de FCFA, soit 63,4% de la dépense fiscale, et en régime intérieur à 31,8 milliards de FCFA, soit 36,6%. 
 
Amadou coulibaly a indiqué que ces exonérations ont été particulièrement importantes en matière de Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA), de droits de douane et de taxes sur les produits pétroliers. 
 
A l’en croire, les secteurs d’activités ayant bénéficié des exonérations les plus importantes sont principalement l’Industrie, les Services, l’Administration et les Bâtiments et travaux publics (BTP).  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here