Congo. Université Marien-Ngouabi : Le budget 2022 arrêté à plus de 49 milliards FCFA

0
238
Université Marien Ngouabi (Rectorat)

Le projet de budget de l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville a été arrêté, le 17 septembre 2021, en recettes et en dépenses, à la somme de 49 307 773 521 francs CFA.

Ces travaux de budget ont été arrêtés ainsi au cours de la session ordinaire du comité de direction, présidée par le conseiller spécial du président de la République, chef du département de l’Education, de la Recherche scientifique et de l’Innovation technologique, Louis Bakabadio.  

Selon le communiqué, ce budget de l’Université Marien-Ngouabi est en baisse de 0,62% en comparaison au précédent qui s’élève à 49 616 118 881 francs CFA. Il comprend deux volets : investissement et fonctionnement. Le volet investissement s’élève à 5, 4 milliards francs CFA dont cent cinq millions vont concerner les ressources de dotation prélevées sur la subvention administrative destinée au fonctionnement de l’université.

Le comité indique que l’accent sera mis sur l’amélioration des structures d’accueil, la construction, la réhabilitation des bâtiments, des dispositions techniques de laboratoires, des dispositions informatiques et l’aménagement.  

Le volet fonctionnement connait quant lui une réduction de 0,69%, passant de 43 907 773 521 francs CFA cette année à 44 216 118 88 l’année dernière. Le comité de direction a également examiné et adopté le rapport d’activité exercice 2020,  le programme d’action 2021-2022, le compte administratif exercice 2020 et le compte de gestion exercice 2020.

A l’examen du rapport exercice 2020, le comité a été informé des activités réalisées, conformément au programme d’action et au programme stratégique de développement de l’établissement 2018-2022 ainsi que des difficultés rencontrées: l’insuffisance des crédits alloués à l’établissement par le gouvernement, la crise sanitaire mondiale et  économique…  

En ce qui concerne le programme d’action 2021-2022 qui se poursuit, il s’inspire des expériences passées avec le point de départ le mois de juillet de l’année en cours. 

Les discussions engagées sur le rapport du compte administratif exercice 2020 ont permis de l’adopter. Le budget a été arrêté en équilibre en recettes et dépenses à la somme de 31 155 634 370 francs CFA, ajoutant que les autorisations spéciales traduisent l’augmentation nette de 2% des prévisions initiales des recettes.  

Concernant le rapport du compte de gestion 2020, les recettes ont été recouvrées à hauteur de  28 062 303 511 francs CFA. Ce financement a été reparti dans la production et vente de biens et services, subventions, transferts reçus et autres productions et produits divers. Le communiqué rassure que le reste à recouvrer au 31 décembre 2020, constitué uniquement des subventions non versées par le Trésor public, se chiffre à 8 173 281 382 francs CFA dont plus de trois milliards francs CFA .

Avec un montant de 31 806  634 370 francs CFA, les mandats de paiement correspondant aux dépenses ordonnées ont été pris en charge par l’agent comptable pour un  montant de plus de trente milliards francs CFA.  

La situation de la grève de l’Université Marien-Ngouabi a été l’unique point inscrit dans les divers de cette session. Le comité a expliqué que des dispositions sont prises par les autorités afin d’apporter les solutions qui a annoncé la rencontre avec l’intersyndicale le 21 septembre 2021.  

Le  président du comité de direction de l’Université, Louis Bakabadio, a  défini dans son allocution d’ouverture que ce comité est un espace de dialogue et de réflexion, de décision et de projection sur ce que doit être la gouvernance de l’enseignement, la  recherche d’enseignement et du service à la société de l’alma mater.   

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here