Congo : un journaliste critique du pouvoir prend six mois de prison

0
282
Raymond Malonga, directeur de l’hebdomadaire satirique "Sel-Piment". Source: RSF

Le directeur d’un hebdomadaire satirique congolais critique du régime du président Denis Sassou Nguesso, arrêté début février, a été condamné lundi à six mois d’emprisonnement ferme et à payer une lourde amende, a appris l’AFP auprès d’une ONG.

“Raymond Malonga, 60 ans, a été jugé devant la Chambre correctionnelle du tribunal de Brazzaville qui l’a reconnu coupable de diffamation, l’a condamné à six mois de prison et à payer une amende de 30 millions de FCFA (plus de 45 000 euros)”, a déclaré Trésor Nzila de l’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH). L’information a été confirmée à l’AFP par sa famille et plusieurs journalistes locaux l’ont relayée sur les réseaux sociaux.

Raymond Malonga, directeur de l’hebdomadaire satirique “Sel-Piment”, aurait diffamé Georgette Okemba, épouse de l’Amiral Jean-Dominique Okemba, conseiller spécial du président Denis Sassou Nguesso…

Lire la suite sur Africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here