Congo/Société: inhumation du roi Auguste Nguempio

0
209

Les restes mortels du roi Makoko, Auguste Nguempio,  ont été portés en terre le 31 juillet 2021 dans l’intimité familiale. 

Décédé le 8 juin 2021 à l’âge de 97 ans, le roi Makoko a reçu la veille, l’hommage de la république par le Premier ministre Anatole Collinet Makosso. 

 Le ministre de la culture et des arts, Dieudonné Moyongo, qui a lu l’oraison funébre, a dit en substance qu’après le roi Makoko Iloo 1er ayant signé le traité d’alliance avec Pierre Savorgnan De Brazza et qui régna pendant 18 ans, Auguste Nguempio est le second roi qui a mis du temps au trône avec 17 ans de règne. 

Le roi Makoko Auguste Nguempio a toujours fait preuve de compréhension. Il avait une grande capacité d’écoute, faisant de lui un sage éclairé. Il n’avait pas cessé d’avoir une collaboration fructueuse avec les autorités publiques,  particulièrement dans le traitement du dossier d’inscription du domaine royal   de Mbé au patrimoine mondial de l’humanité, a fait savoir le ministre Moyongo. 

Reconnu et très respecté par le peuple Téké, le roi batéké est monté sur le trône le 16 octobre 2004 après le décès de son prédécesseur, Gaston Ngouayoulou. 

La tradition Téké, le pouvoir est incarnée par le roi et la reine Ngalifourou qui n’est autre que la gardienne du Nkwembali, incarnant un pouvoir traditionnel trés respecté. 

Florent Sogni Zaou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here