Congo/Santé: Installation du Pr Thierry Raoul Gombé, nouveau DG du Chu de Brazzaville

0
288
Pr Thierry Raoul Gombé

Le ministre de la santé et de la population, Gilbert Mokoki a installé dans ses fonctions, le 13 août 2021 à Brazzaville, le nouveau directeur général du Centre Hospitalier de Brazzaville (CHU), le Professeur Thierry Raoul Gombé, récemment nommé, dans ses nouvelles fonctions. Il remplace à ce poste le canadien Denis Bernard Raiche qui a administré cette institution pendant une dizaine de mois.   

Le ministre de la santé qui a présidé cette cérémonie a lu la lettre des missions tout en rappelant les orientations du président de la république à élever la santé au rang de première bataille. Le CHU de Brazzaville est à cet effet situé au sommet de la pyramide sanitaire du Congo.

Le même conseil des ministres a également nommé aux fonctions de directeur général, à l’hôpital Adolphe Sicé, le docteur Lambert Chaldrou en remplacement du médecin-colonel Jean Raoul Chocolat qui prend les commandes de l’hôpital Edith Lucie Bongo Ondimba d’Oyo dans le département de la Cuvette. Dans le même cadre, la responsabilité de l’hôpital de Loandjili à Pointe-Noire a été confiée à Mme Plaza née Koumba Moulady. 

Il est à rappeler qu’il est beaucoup attendu du nouveau Directeur général beaucoup de dynamisme. Toutes ses actions passent par un élan de prise de conscience et qui lui a offert l’occasion de rappeler que l’amélioration de la gouvernance du CHU passe avant tout par l’intériorisation de la dynamique du changement prôné par le président de la république. Les efforts consentis par le gouvernement visent à doter le CHU de moyens nécessaires à remplir avec efficacité et efficience ses missions de soins, de formation, de recherche, de participation aux actions de santé publique, pour la plus grande satisfaction des patients, des autorités et des agents.         

Il devra améliorer la réactivité des soignants et de mettre en place une trousse d’urgence en vue de rendre accessibles les médicaments de première nécessité, une pharmacie à usage interne dotée d’un stock conséquent de médicaments et autres produits de santé et apaiser le dialogue social. Il s’agit de redorer l’image publique du Centre Hospitalier du Congo. Il faut toutefois dire que le professeur Gombé qui va gérer cette immense maison est un habitué des lieux. Il lui est cependant prescrit avant toute chose la réussite à travers l’amélioration de la gestion de ces lieux, de la gouvernance, du rassemblement et mieux   de la mobilisation de toutes les intelligences.

Le professeur-directeur général doit aussi s’atteler à la révision du cadre juridique et de la convention hospitalo-universitaire, de la consolidation des bonnes pratiques administratives, comptables et logistique de la mise en œuvre du projet médical « prioritaire et importation des outils » de gouvernance clinique.

Le professeur Gombé a également évoqué des formations en management hospitalier pour faciliter l’éradication et la responsabilisation des cadres, notamment des chefs de service, la lutte contre les comportements déviants en appliquant à la lettre du code de déontologie et surtout en respectant le serment d’Hippocrate.

Dans l’amélioration du cadre du travail, il s’agira d’assainir l’environnement du travail, de réhabiliter le réseau d’eau, d’acquérir des équipements médicaux. Il s’agit de finaliser le processus de mobilisation des ressources financières dans le cadre du projet de l’Agence française de développement et de la Banque des Etats de l’Afrique centrale afin de démarrer rapidement les travaux de réhabilitation du centre.

Le professeur Thierry Raoul Gombé a été nommé à ces fonctions, le 28 juillet 2021.  

Florent Sogni Zaou 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here