Congo/Médias : Les autorités appelées à soutenir l’Agence congolaise d’information

0
131
Le DG de l'ACI, répondant aux questions d'Aline Etokabeka.

Le directeur général de l’Agence congolaise d’information (Aci), M. Asnath Wilfrid Mbossa, a appelé, le 7 mai dernier à Brazzaville, les autorités compétences à soutenir  cet organe de presse d’Etat devenu aujourd’hui l’ombre de lui-même.

M. Mbossa, qui s’exprimait au cours de l’émission « Alinea » présentée par la directrice des programmes de Télé Congo, Mme Aline France Etokabeka, a déclaré que «l’Aci traverse une période difficile. Un pays ne peut pas se passer de son agence de presse, c’est l’image de sa souveraineté».

«Ces difficultés sont d’ordre matériel et financier. Malgré  cette situation, nous faisons de notre mieux pour garder la tête haute», a-t-il dit, félicitant les journalistes qui font un travail remarquable dans des conditions déplorables.

Par ailleurs, a-t-il dit, malgré ces conditions difficiles, l’équipe de la rédaction de l’Aci a obtenu en 2017 le premier prix du meilleur article d’agence de la Fédération atlantique des agences de presse africaines  (Faapa).

En 2018, grâce à ce prix, cette fédération, en partenariat avec l’Agence marocaine de presse (Map), a fait un don à l’Aci, composé, entre autres, du matériel informatique, d’appareils photo, d’enregistreurs,  a poursuivi M. Mbossa. A son avis, ce don constitue une véritable bouffée d’oxygène pour cette agence actuellement sur le site.

Parlant des perspectives, il a fait savoir que l’Aci va mettre en place une application Aci-direct sur les téléphones mobiles, en vue d’atteindre la couche juvénile qui méconnaît cette agence.

Aussi, il a insisté sur la formation des agents, la construction d’un réseau national et la réalisation des partenariats avec des agences d’Amérique du sud, de l’Allemagne et des Etats-Unis d’Amérique (Usa), entre autres, l’Associated press (Ap).

Créée en 1961, l’Aci a pour missions de collecter, de traiter et de diffuser les informations nationales et internationales, jouant ainsi le rôle de grossiste de l’information, a rappelé M. Mbossa.

LOE Mercia

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here